ESPACE MENDÈS FRANCE
centre de culture scientifique, technique et industrielle
1 pl. de la Cathédrale, CS 80964, 86038 Poitiers cedex
Tel 05 49 50 33 08 - courriel : contact@emf.ccsti.eu - http://emf.fr

22 janvier 2017 12:11:19
Adresse de la page : http://emf.fr/7835/le-palmares-de-ledition-2012-du-festival-filmer-le-travail/
 

Le palmarès de l’édition 2012 du festival Filmer le travail


Découvrez le palmarès de l’édition 2012 du festival Filmer le travail

Palmarès de la compétition internationale

Le Grand prix Filmer le travail

Région Poitou-Charentes

Remis par la Région Poitou-Charentes.

Les Conti gonflés à blocLes Conti, gonflés à bloc

Réalisation : Philippe Clatot
Documentaire – France
Production : Les Filmeurs Production
Année : 2010
Durée : 130′

11 mars 2009… Les 1120 employé(e)s de Continental à Clairoix, dans l’Oise, apprennent par les médias la fermeture de leur usine de pneumatiques pour 2010. Sous le choc, les ‘‘Conti’’ se rassemblent en assemblée générale pour organiser leur résistance avec tous les employé(e)s. Très vite se met en place un Comité de lutte en plus de l’intersyndicale pour coordonner la résistance. Il leur a fallu 2 mois de combat pour obtenir simplement une date de réunion tri-partie (intersyndicale, direction allemande et État français) pour faire entendre leurs revendications. Le film de Philippe Clatot suit l’aventure des ‘‘Conti’’ qui cherchent à se défendre, depuis les débuts des assemblées générales devant l’usine jusqu’à l’annonce d’indemnisation par Continental, en passant par les réunions du comité de lutte, les assemblées générales, les manifestations, les fêtes de soutien … Une aventure humaine et collective de lutte solidaire.

——————————————————————————–

Le Prix spécial du public

Mairie de Poitiers

Décerné par le jury amateur en tenant compte des votes du public. Remis par la Ville de Poitiers.

Entrée du personnel

Réalisation : Manuela Fresil
Documentaire – France
Production : Ad libitum
Année : 2011
Durée : 59’20

Le destin commun des ouvriers de la viande dans les grands abattoirs industriels. Il a été réalisé à partir de nombreux récits de vies de salariés. Eux, ils appellent cela l’Usine. Au début, on pense qu’on ne va pas rester. Mais on change seulement de poste, de service. On veut une vie normale. Une maison a été achetée, des enfants sont nés. On s’obstine, on s’arc-boute. On a mal le jour, on a mal la nuit, on a mal tout le temps. On tient quand même, jusqu’au jour où l’on ne tient plus. C’est les articulations qui lâchent. Les nerfs qui lâchent. Alors l’usine vous licencie. À moins qu’entre-temps on ne soit passé chef, et que l’on impose maintenant aux autres ce que l’on ne supportait plus soi-même. Mais on peut aussi choisir de refuser cela.

——————————————————————————–

Le Prix « Restitution du travail contemporain »

Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Santé

Remis par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé.

Scuola MediaScuola Media

Réalisation : Marco Santarelli
Documentaire – Italie
Production : Ottofilmaker
Année : 2011
Durée : 77′

Jour après jour, le quotidien d’un collège de la banlieue de Tarente, ville industrielle en crise du Sud de l’Italie. L’implication et la passion des enseignants et de la directrice confrontés aux rêves et aux problèmes des élèves et de leurs parents.

——————————————————————————–

Le Prix « Valorisation de la recherche »

Université de Poitiers

Remis par l’Université de Poitiers.

Le jardin des merveillesLe jardin des merveilles

Réalisation : Anush Hamzehian
Documentaire – France
Production : Point du Jour
Année : 2011
Durée : 52′

Un potager spécial et merveilleux, une prison différente des autres. Une histoire de femmes et de légumes… Dans la prison des femmes de Giudecca, une des îles de Venise, il y a un potager. À l’intérieur même de ce jardin, pas de caméras de surveillance, pas de matons, seulement le bruit de la lagune et des détenues au travail. Ce petit bout de terre est un lien concret avec le monde extérieur, avec le monde réel. « Le jardin des merveilles » n’est pas un éloge de la prison, loin de là. J’accompagne, simplement, quelques femmes agrippées à la vie grâce à un navet ou à une cerise. Cette volonté de rester en contact avec une espèce de “vraie vie” est pleine de poésie. Tout le sens de ce documentaire est contenu dans le sourire de ces détenues au travail.

——————————————————————————–

Mention spéciale du jury

La gueule de l'emploiLa gueule de l’emploi

Réalisation : Didier Cros
Documentaire – France
Production : Zadig Productions
Année : 2011
Durée : 93′

Dix commerciaux en quête de travail. Convoqués pour une session de recrutement collectif, ils ont deux jours pour se distinguer les uns des autres et espérer décrocher un emploi. À la fois évaluation de compétences et entreprise de déstabilisation, l’entretien d’embauche est une véritable épreuve. Mais, que cherche-t-on au juste en voulant savoir si vous êtes dynamique et enthousiaste ? Votre faculté d’adaptation ou votre capacité de soumission ? « La gueule de l’emploi », un huis clos sur la comédie cruelle du monde du travail.
——————————————————————————————————————

Concours Filme ton travail !

——————————————————————————————————————

Prix du jury Filme ton travail !

Mon train-train sur fond rouge

Mon train-train sur fond rouge
JI Qiaowei et CHEN Wenwen
15′

Wenwen, chef-éditrice de télé dans une petite ville chinoise, assure le train-train quotidien de la censure locale.

——————————————————————————–

Prix du public Filme ton travail !

Rien à foutre

Rien à foutre
Nina Faure
4’39

Encore un contrat précaire, une chef insupportable et des missions abusives payées au SMIC ? Dans le monde sans pitié de l’intérim, il y a parfois une arme utile pour embêter ses supérieurs : le code du travail.

——————————————————————————–

Mention spéciale du jury

Entre nous

Entre nous
Hervé Drézen
14’52

Mai 2008, montée de la crise des subprimes, explosion du prix du pétrole, 15 jours à bords du chalutier hauturier l’Entre Nous. Découvrir le métier de marin pêcheur ouvrier spécialisé de la mer, son rythme, ses gestes, des clopes et du café. Un métier brutal et beau où liberté et enfermement vont de pair.



Publié le février 15 février 2012, par Odile Mazeron dans Filmer le travail, Non classé. Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Tous les événements : aujourd'hui    demain    après-demain    mois en cours    à la carte  

Programme de l’Espace Mendès France du premier semestre 2017
Programme de l’Espace Mendès France du premier semestre 2017

Le programme poitevin de l’Espace Mendès France pour la période du premier semestre 2017 vient de paraître....

Océans de plastique
Océans de plastique
Six millions et...
Appel à projet 2017 : Projets de science — les jeunes impliqués
Appel à projet 2017 : Projets de science — les jeunes impliqués

La culture scientifique, par les outils de démonstration et de manipulation qu’elle développe, a toujours su créer...

Appel à projets 2017 : Cerveau hommes, animaux et neurosciences
Appel à projets 2017 : Cerveau hommes, animaux et neurosciences

Parce que l’étude du cerveau, l’une des structures les plus complexes de la nature, est fascinante, transversale,...

WEE !
WEE !
Du mercredi 25 au dimanche 29 janvier, WEE ! revient pour sa cinquième édition 5 jours d'électro.
Programme du Lieu multiple (premier semestre 2017)
Programme du Lieu multiple (premier semestre 2017)
La plaquette de la programmation du Lieu multiple, le secteur création multimédia et numérique de l'Espace Mendès...
Première Impression – Dominique Peysson
Première Impression – Dominique Peysson
Exposition de Dominique Peysson du du 5 janvier au 10 mars, vernissage le 11 janvier à partir...