ESPACE MENDÈS FRANCE
centre de culture scientifique, technique et industrielle
1 pl. de la Cathédrale, CS 80964, 86038 Poitiers cedex
Tel 05 49 50 33 08 - courriel : contact@emf.ccsti.eu - https://emf.fr

17 fvrier 2018 20:08:35
Adresse de la page : https://emf.fr/22553/lapport-de-la-science-et-de-la-philosophie-arabe-a-leurope-occidentale/
 

L’apport de la science et de la philosophie arabe à l’Europe occidentale


14 Jan 2016 9 h 00
POITIERS (86) | Espace Mendès France
1 place de la Cathédrale, 86000 POITIERS

accès libre

Journée de conférences en partenariat avec le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale de l’université de Poitiers, sous la direction scientifique de Sabine Rommevaux-Tani, directrice de recherches, CNRS, université PARIS 7 – CNRS, laboratoire SPHERE UMR 7219, Paris.

Introduction : Modes de transmission de la science et de la philosophie arabe à l’Occident latin
Par  Sabine Rommevaux-Tani , directrice de recherches, CNRS, université PARIS 7 – CNRS , laboratoire SPHERE UMR 7219.

Le XIIe siècle voit apparaître en Occident des centres culturels où furent entreprises les traductions de nombreux textes de la science et de la philosophie grecques mais aussi arabes. Nous donnerons un panorama des principaux textes traduits. Nous évoquerons la figure de quelques traducteurs, en tachant de caractériser leur style et en nous attachant aux problèmes posés par les traductions dans une langue, le latin, qui ne possède pas toujours le vocabulaire scientifique ou philosophique adéquat.

Quelles mathématiques au Moyen Âge ?
Par Marc Moyon, maître de Conférences, 72e section, Université de Limoges, membre permanent de XLIM (UMR CNRS 7252), faculté des sciences et techniques de l’université de Limoges ;  chercheur associé au Centre Alexandre Koyré – centre de recherche en histoire des sciences et des techniques (UMR 8560).

Si, pendant longtemps, le Moyen Âge est considéré comme un « âge sombre » ainsi que le laisse entendre l’expression anglaise Dark Ages, nous savons aujourd’hui qu’il n’en est rien. L’objectif de cet exposé est de donner à voir les mathématiques qui ont pu s’écrire et circuler dans tout le bassin méditerranéen à partir des travaux rédigés en arabe aux VIIIe/IXe siècles à Bagdad jusqu’à l’Europe latin des XIIIe/XIVe siècles. Ce sont des appropriations, des traductions, des circulations mais aussi de véritables innovations qui vont, tour à tour, permettre aux savoirs et savoir faire mathématiques médiévaux de se tailler une place non négligeable dans l’histoire des mathématiques.

Enregistrement

Un usage dynamique, maîtrisé et orienté : exemples d’utilisation d’Avicenne et d’Averroès dans la physique latine (XIIIe-XVe siècles)
Par Nicolas Weill-Parot, maître de conférences à l’université Paris-Est Créteil.
Non seulement le savoir scientifique de langue arabe traduit en latin n’a pas été reçu passivement par les savants de l’Occident chrétien et sa transmission est le résultat d’une démarche volontaire, active et raisonnée de leur part, mais assez tôt ces derniers ont su utiliser ces sources de manière originale en les inscrivant dans leur propre projet intellectuel. Pour illustrer ce processus, quelques exemples de l’utilisation par la science universitaire latine des ouvrages sur la Physique d’Avicenne et d’Averroès seront exposés.

La médecine arabe : quels apports pour la médecine occidentale ?
Par Joël Chandelier, maître de conférences en histoire médiévale, département d’histoire, université Paris 8 (Vincennes -Saint-Denis).
Lorsque l’on évoque le rôle de la médecine arabe dans l’histoire de la discipline, on ne manque jamais, et à juste titre, de rappeler la grande période des traductions, de Constantin l’Africain au XIe siècle ou de Gérard de Crémone au XIIe. Mais il est une question plus difficile à déterminer : quel a été l’apport réel, de la médecine arabe à l’Occident ? S’est elle contentée de transmettre la médecine grecque antique, ou bien a-t-elle réellement modifié son contenu ? Cette conférence s’efforcera de répondre à cette difficile question en abordant successivement trois apports possibles : des innovations médicales concrètes, des remises en cause des erreurs anciennes, la promotion d’un nouveau cadre intellectuel. Dans chaque cas, on s’attardera sur la destinée dans le monde occidental d’un médecin précis : le praticien Rāzī (mort en 925), le philosophe Avicenne (mort en 1037) et enfin l’andalou Averroès (mort en 1198).

Enregistrement




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Tous les événements :
aujourd'hui  demain  mois en cours  à la carte   

Les vacances d’hiver à l’EMF
Les vacances d’hiver à l’EMF
Venez vous amuser avec les sciences : il y en a pour tous les goûts !
Exposition « Enquête policière à Mendès »
Exposition « Enquête policière à Mendès »
L’exposition présente les techniques d’investigations criminelles les plus...
L’actualité scientifique sur Radio Pulsar
L’actualité scientifique sur Radio Pulsar
15 février 2018 : Lire un livre sans l'ouvrir / 2 février 2018 : Les platistes
Lancement du Créathon C2E 2018 – Un concours d’innovation numérique et pédagogique international
Lancement du Créathon C2E 2018 – Un concours d’innovation numérique et pédagogique international

Le Campus e-education organise le Créathon avec les acteurs de la francophonie (Groupe des ambassadeurs francophones de...

Devenez espions des grands fonds
Devenez espions des grands fonds
Vous pouvez participer au projet Espions des grands fonds !, en aidant à annoter des images provenant...
Rencontre créativité et territoires – Projet PLATEAU
Rencontre créativité et territoires – Projet PLATEAU
Hier soir se tenait au domaine de Roiffé une rencontre créativité et territoires, en la présence de...
Rencontre des 4 CCSTI de Nouvelle-Aquitaine
Rencontre des 4 CCSTI de Nouvelle-Aquitaine
Une rencontre a été organisée vendredi 2 février à Limoges avec le réseau des 4 CCSTI (Cap...
Formation Gimp et Scribus à Cobalt
Formation Gimp et Scribus à Cobalt
L'Espace Mendès France, par le biais de Poitiers Jeunes et du collectif API est intervenu à Cobalt.