La chasse aux gènes

Quelque 160 dictionnaires Petit Robert, voilà ce que représente la séquence du génome humain. Parcourir ces quelques trois milliards de lettres et comprendre ce « livre de recettes » est un travail de longue haleine !
En effet, rien ne signale à l’œil nu les parties correspondant aux fragments d’intérêt, les fameux gènes. Pour ce faire, l’homme doit avoir recours à l’ordinateur…

Objectifs

  • Expérimenter la bio-informatique grâce à un logiciel didactique permettant de localiser des gènes dans les quelque 4 millions de bases du génome de B. subtilis : choix d’un fragment de 10 000 bases, identification d'un ou plusieurs gènes, traduction et interrogation par Internet de la base professionnelle Swiss-prot.

Déroulement

  • Grâce à une interface spécialement mise au point (Par l’INRIA Rhône-Alpes et l’école de l’ADN de Grenoble dans le cadre d’un projet soutenu par la Génopôle et la Région Rhône-Alpes), les participants partent à la recherche de gènes dans le génome d'une bactérie.
  • L'atelier les amène à travailler chacun sur une séquence d'information génétique, à l'étudier, puis à conforter leur prédiction en interrogeant une véritable base de données répertoriant près de 200 000 protéines connues.
  • La discussion peut alors être engagée sur l'intérêt de décrypter toujours plus de génome, sur les moyens pour comprendre le fonctionnement des cellules ou bien encore sur les risques à breveter des séquences d'ADN.

Informations Complémentaires

Durée : 2h30
Effectif : 16 participants maximum
Materiel : Pas d’itinérance possible, atelier uniquement disponible sur la plateforme multimédia de l’Espace Mendès France
Public :
discipline :