De l’eau aux moulins ou les débuts de la mécanisation du travail à l’époque romaine

Modalités d'accès
Accès libre

Conférence de Jacques Seigne, directeur de recherches au CNRS, Laboratoire villes et territoire, UMR 6163 Citères, université de Tours.

L’incapacité dans laquelle se seraient trouvés les hommes de l’Antiquité de mécaniser le travail est l’une des grandes raisons généralement invoquées pour expliquer l’effondrement de l’Empire Romain. Cette révolution ne serait intervenue qu’au XIV° siècle, simultanément en Chine et en Europe. Cependant, les recherches archéologiques récentes révèlent qu’en substituant l’énergie hydraulique à la force musculaire, mais surtout en réussissant – au moins partiellement – à développer les premiers systèmes mécaniques permettant la transformation des mouvements, les ingénieurs des premiers siècles de notre ère furent bien les premiers à s’aventurer sur la voie de la mécanisation du travail.

Cette conférence s’insère dans le cycle histoire des sciences et des techniques de l’Antiquité programmée en partenariat avec le laboratoire hellénisation et romanisation dans le monde antique (HeRMA), EA 3811, université de Poitiers.

Toutes les dates

11 février 2010
18 h 30 -> 20 h 30
 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.