Femmes et pouvoirs

Modalités d'accès
Accès libre

La domination masculine constitue un modèle universel qui régit l’ensemble de nos sociétés Françoise Héritier

La Journée « Femmes et pouvoir » sera à la fois historienne et citoyenne, quelques jours après les élections départementales, où la question de la mise en place de la parité est passée sur les ondes comme un quasi non événement.

Elle abordera de façon très large la question des relations entre Femmes  et pouvoirs. La journée sera introduite par Jérôme Grévy, directeur du laboratoire CRIHAM, et présentée par Anne Jollet, historienne moderniste, chercheuse au CRIHAM. Il s’agira aussi bien d’évoquer ces pouvoirs propres, relevant du privé et associé particulièrement au corps des femmes, que la place laissée ou prise par les femmes dans les pouvoirs institutionnalisés. Sylvie Steinberg, spécialiste du travestissement à l’époque moderne, de l’EHESS, et Samuel Mathaud, étudiant de l’université de Poitiers (CRIHAM), évoqueront les représentations sociales associées au corps des femmes. Marie-Claude Albert, spécialiste de la manufacture d’armes de Châtellerault, parlera de l’affirmation des femmes dans le travail à l’usine en même temps que les difficultés spécifiques rencontrées par les femmes dans des structures dirigées par des hommes.
Une éminente spécialiste de l’Afrique, Catherine Coquery-Vidrovitch, évoquera la place des femmes dans les états-nations africains après leur indépendance. Michèle Riot-Sarcey, grande spécialiste de l’exclusion des femmes des processus démocratiques du 19e siècle, mais aussi des luttes des femmes pour la reconnaissance de leur place dans l’espace politique, conclura la journée par une conférence.
Auparavant, en milieu d’après-midi, une table ronde donnera la parole à des femmes aujourd’hui créatrices ou/et engagées dans la sphère publique de dire leur expérience de femmes dans des contexte encore largement dominé par des modèles et des individus masculins : Isabelle Taveneau (cinéaste), Anna Berthomé (plasticienne), Christine Mauget (militante du Planning familial), Catherine Giraud (secrétaire de l’union départementale CGT).

10h Ouverture par Jérôme Grévy.
Présentation du sujet par Anne Jollet, coordinateur/trice

10h30 Introduction à l’histoire des femmes et des pouvoirs à l’époque moderne par Sylvie Steinberg (EHESS)

11h Des femmes à l’écran : mouvements des corps et pouvoirs symboliques par Samuel Mathaud (CRIAHM),

11h30 Des femmes à l’usine : quelles affirmations ? par Marie-Claude Albert (CRIAHM),

12h-12h30  Débat

Déjeuner pris en commun

14h30 En Afrique, « les femmes battantes » par Catherine Coquery-Vidrovitch (professeure émérite, Université de Paris 7),

15h Table ronde Créatrices, militantes : quel espace pour les femmes dans la société contemporaine ? avec Isabelle Taveneau (cinéaste), Anna Berthomé (plasticienne), Christine Mauget (Planning familial), Catherine Giraud (CGT Vienne).

16h30 Genre et pouvoir, une liaison impossible conférence de clôture de Michèle Riot-Sarcey, professeure émérite de l’université de Paris 8

Toutes les dates

2 avril 2015 université de Poitiers, UFR Sciences humaines et art : Hôtel Fumé, 8 rue René Descartes, 86022 Poitiers, France
10 h 00 -> 18 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.