Organisation du travail et efficacité économique

Dans le cadre du cycle : Cinéma documentaire, sciences sociales et évolution du travail
Une série de cinq conférences/projections/débats sur les apports du cinéma documentaire dans la connaissance et l’analyse du travail et ses évolutions.

Lieu : planétarium de l’Espace Mendès France / Entrée gratuite

Pause restauration prévue entre la conférence et la diffusion des films.

« Organisation du travail et efficacité économique »
18H30 : Conférence de Bernard Ganne – Directeur de recherche CNRS sociologue / réalisateur.
La réalisation d’un documentaire dans le processus de recherche.
Extraits commentés du film “Construire un projet d’entreprise”, premier volet de la trilogie : Flexibilité et multivalence.


20H30 : « Flexibilité et multivalence. Une PME face à ses changements. Le cas de l’entreprise Prayon. »

Une trilogie de : Bernard Ganne et Jean-Paul Pénard

Second volet : « A la fabrication » – documentaire – France – 2010 – 65′
Troisième volet : « Construire le pôle conditionnement » – documentaire – France – 2010 – 65′

Production : Autres Regards / ANACT / ARAVIS

L’entreprise au risque du changement

La recherche au risque de l’image.

Il est courant de parler des obstacles que rencontrent les PMEs pour se transformer. Il est également courant de reconnaître, que, bien souvent , nous ne savons prendre ni le temps, ni les moyens pour bien observer et comprendre leur fonctionnement et leur changement.
Le triptyque de films qui composent l’ensemble « flexibilité et multivalence »  a tenté de répondre à ce double défi : défi pour l’entreprise de s’organiser pour se transformer ; défi pour la recherche de s’abandonner à l’image et aux incertitudes du temps.
Résultant d’une observation filmée de quatre ans en immersion dans une PME en difficulté de la vallée du Rhône, les films montrent comment cet établissement chimique obsolète, revendu en 2000 par le groupe Rhône-Poulenc qui s’en était débarrassé, doté d’équipements très anciens et d’une organisation archaïque, a pu prendre, contre toute attente, les moyens de s’en sortir : ce qui n’était aucunement joué au départ, tant d’ailleurs pour les divers acteurs de l’entreprise que pour les cinéastes/observateurs.
Les 3 films montrent comment l’entreprise, en quatre ans, a transformé son outil de production, changé ses modes d’organisation, rénové la gestion de ses ressources humaines et ses pratiques managériales, au travers d’une démarche participative de conduite du changement : un travail de concertation lent mais constant, ponctué de heurts et d’affrontements, de scepticisme parfois, mais mené avec lucidité et opiniâtreté, avec l’appui de consultants attentifs, et aboutissant: à une rénovation en partie inattendue : l’entreprise n’est-elle pas aujourd’hui l’un des fleurons du groupe belge qui l’a reprise ?
Défi d’une simple PME à nos schèmes pressés ?
Défi au scepticisme ambiant sur le monde du travail ?
A l’opposé de l’image/certitude ou de l’image/illustration, une ouverture en tout cas sur les univers sociaux cachés auxquels nous introduit l’approche par l’image, lorsqu’elle accepte de prendre le risque de l’incertitude de la recherche et de l’observation.

Débat en présence de Bernard Ganne et Gilles Heude (ANACT).

Toutes les dates

12 octobre 2010
18 h 30 -> 22 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.