Histoires et légendes du sang ou pourquoi le sang coule-t-il? Hommage à Jean Bernard

Modalités d'accès
accès libre

Conférence « Les Amphis du savoir » par Omar Benzakour, professeur de biologie cellulaire, UFR SFA, Institut de physiologie et biologie cellulaires, CNRS UMR 6187, Université de Poitiers.
« Le corps fait du sang qui fait du corps qui fait du sang… » avait écrit Paul Valéry.  De la Préhistoire à aujourd’hui, les légendes du sang retracent l’histoire de l’Homme, l’histoire de ses angoisses, de ses croyances et ses espoirs.  Elles sont le témoin de son éternelle quête d’une vie meilleure, d’une vie éternelle, de son refus de la mort et de sa recherche de l’immortalité.  Mais le sang qui intrigue tant, est-il un solide ou un liquide ?  Il est, sauf de nombreuses exceptions, liquide dans les vaisseaux sanguins et solide en dehors.  Ce fragile équilibre entre ces deux états du sang, qui illustre la relation dialectique entre le contenu et le contenant, est maintenu par un ensemble complexe de réactions chimiques.  Pour cerner la fragilité de cet équilibre, si primordial à la vie, nous aborderons la relation sang-vaisseaux sanguins et exposerons certains aspects de la physiopathologie de la coagulation et des vaisseaux sanguins.  De la symbolique du sang à  l’histoire de l’hémophilie, de la saignée à la transfusion et la circulation sanguine, des traitements des leucémies à l’avènement de la thérapie cellulaire, nous passerons en revue l’histoire de l’hématologie et celle des médecins et scientifiques l’ayant marquée.
Pour en savoir plus…

  • www.pbs.org/wnet/redgold
  • Cellular and molecular events in atherogenesis: basis for pharmacological and gene therapy approaches to restenosis, O. BENZAKOUR & C. KANTHOU – review in Cellular and molecular events in atherogenesis: basis for pharmacological and gene therapy approaches to restenosis.  Cell Pharmacol 3: 7-22. 1996.
  • Le Sang des hommes, J. BERNARD – Éd Buchet Chastel, réédition de 1994
  • Le Sang et l’histoire, J. BERNARD – Éd Buchet Chastel, réédition de 1994
  • L’enfant, le sang et l’espoir, J. BERNARD – Éd Buchet Chastel, réédition de 1994

Toutes les dates

13 janvier 2010 UFR de droit - amphi 400, campus de l'université de Poitiers : 40 av. Recteur Pineau, 86000 POITIERS, FRANCE
14 h 00 -> 15 h 30
 

1 commentaire

  1. Immortalité, jeunesse éternelle, oeuvres de l’esprit, symboliques, …

    Et ici et maintenant ?

    La longévité de la vie ne cesse, depuis des siècles, de progresser. Et si ce mouvement était infini ?

    C’est la question d’un sondage iconoclaste trouvé sur Pnyx, http://www.pnyx.com/fr_fr/poll/31

    Superbement illustré par « Passacaglia della Vita », attribuée à Stefano Landi, et ici interprétée par l’Arpeggiata (Christina Pluhar, Marco Beasley, Johanette Zomer, Stephan van Dyck, Alain Buet).

    Ainsi, au XVIIème, Landi disait: « Bisogna morire » (« Il faut bien mourir »).

    Depuis, la longévité humaine a triplé !

    Cette progression linéaire est-elle infinie ? A votre avis ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.