La C-BOX de Marc Veyrat et Carole Brandon sur la campus

C-box, l’installation conçue par Marc Veyrat et Carole Brandon sera accessible dans le hall de la Fac de Lettre sur le campus de l’université de Poitiers pendant l’université d’été U2E 2008 du 17 au 18 septembre 2008.

(Source: Piotrr dans Homo Numericus)

Conçu par les artistes Marc Veyrat et Carole Brandon, C-box est un dispositif d’accueil et d’hébergement d’oeuvres numériques. Il permet à chaque artiste de déposer un projet ou une réalisation numérique, quelle qu’en soit la forme, et d’en assurer la diffusion et l’exposition sous licence Creative Commons.

C-box prend position simultanément dans les deux espaces : physique et cyber. Elle peut être accueillie en résidence dans divers lieux, institutions culturelles bien sûr, comme le Centre d’art contemporain de Lacoux qui la recevra cet été, mais aussi, éventuellement, toutes sortes de lieux sans relation directe avec l’art. C-box dans son actualisation physique est en effet auto-suffisante. Elle prend la forme d’une pilule haute de deux mètres, une sorte de cabine où l’on peut se glisser pour découvrir les oeuvres déposées. Les manipulations de spectateur-interacteur sont visibles de l’extérieur par vidéo-projection.

Côté cyber, la C-box prend la forme d’un « protosite » où l’on peut accéder à la fois aux oeuvres accueillies, aux textes théoriques que leurs auteurs ont produits sur ces oeuvres, mais aussi à un dispositif permettant aux artistes de déposer toutes sortes de fichiers. Actuellement, on y retrouve une dizaine d’artistes, comme Monique Maza, Damien Béguet, Alexandra Saemmer, Eleonore de Montesquiou ou Olga Kisseleva.

Dispositif exploratoire, C-box se présente comme une des nombreuses tentatives pour résoudre la difficile question de l’exposition des oeuvres numériques. Alors que les lieux traditionnels d’exposition d’art contemporain se révèlent souvent inadaptés à la diffusion de ces oeuvres, la diffusion sur Internet est souvent insuffisante pour les artistes parce qu’elle ne permet pas de produire la reconnaissance symbolique dont ils ont besoin. En prenant le parti d’articuler l’exposition dans les deux espaces, de privilégier l’interactivité et la libre circulation, et enfin d’offrir un dispositif d’hébergement permettant aux oeuvres de sortir des lieux réservés à l’art contemporain, C-Box constitue une des initiatives les plus intéressantes sur cette question. A suivre.


Toutes les dates

17 septembre 2008 -> 19 septembre 2008 Planète Sciences Atlantique : 19 rue de l?Abattoir, 17100 SAINTES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.