Conférence annulée – La découverte de Neptune et Le Verrier

Conférence annulée – Cette conférence sera reportée dans notre prochaine programmation 2012. Nous vous prions d’accepter nos excuses.

Conférence de Fabien Locher, chargé de recherche au CNRS, Centre de Recherches Historiques (EHESS-CNRS)
Le « découvreur » comme figure du politique : Urbain Le Verrier et la planète Neptune

Personne n’a sans doute mieux incarné, au XIXe siècle, la figure du « découvreur » qu’Urbain Le Verrier. Jeune astronome, il
annonce en 1846 l’existence d’une nouvelle planète du système solaire, Neptune, dont la réalité est bientôt confirmée par l’observation.
Ce coup d’éclat lui ouvre toutes les portes, et bientôt celle de l’Observatoire de Paris, dont il devient directeur en 1854. Son identité sociale de « découvreur », il va la construire non seulement au moment de son annonce de 1846 -dont l’antériorité est contestée par un
savant anglais, John Adams- mais aussi tout au long de sa vie. Il va y puiser un registre d’action et de discours qui alimentera
à la fois sa trajectoire biographique, son positionnement politique, son action académique déterminée au service d’une « disciplinarisation » de
l’astronomie. Cette conférence cherchera à dépasser l’évidence de la notion de « découvreur » pour tenter une analyse politique de cette figure sociale générique, à partir du cas de Le Verrier et des liens qui se nouent ici entre sciences, politique et construction d’une identité individuelle.

Bibliographie :
Fabien Locher, Le Savant et la Tempête. Étudier l’atmosphère et prévoir le temps au XIXe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2008
Fabien Locher, « L’empire de l’astronome : Urbain Le Verrier, l’Ordre et le Pouvoir », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, 102, 2007, pp. 33-48
R.W. Smith, « The Cambridge Network in Action : the Discovery of Neptune », ISIS, 80, 1989, pp. 395-422

Toutes les dates

25 octobre 2011
20 h 30 -> 22 h 30
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.