La mise en données du Monde

Modalités d'accès
Accès libre

Dans le cadre du 5e forum citoyen : Armer les citoyens pour faire face à l’extension du numérique, Poitiers du 24 au 29 novembre 2015.

L’une des transformations les plus profondes que les technologies numériques nous imposent progressivement est aussi l’une des moins visibles. C’est la mise en données du Monde. Délibérément ou inconsciemment, avec une bonne maîtrise des enjeux ou pas, en agissant de façon novice ou experte, nous multiplions les traces que nos activités et nos comportements laissent dans les réseaux numériques. Le plus souvent, ces données nous échappent pour faire l’objet de multiples exploitations, de celles que nous estimons les plus utiles à celles que nous considérons comme les plus dangereuses.
Une enquête récente, réalisée aux États-Unis, a mis en évidence une forme de résignation des citoyens dépourvus des moyens de contrôler leurs propres “présence numérique”.
C’est au contraire la construction d’une réflexion citoyenne associée à une formation de tous au numérique qui se révèle indispensable pour un usage émancipateur des technologies numériques. Dans cette perspective, la question des données, de la compréhension de leur collecte à celle de leur traitement est centrale.
Après une contextualisation sociohistorique, la journée d’étude abordera ces questions en privilégiant les démarches de création de « biens communs numériques » qui s’écartent radicalement des perspectives de valorisation marchande des informations personnelles pour défendre l’idée du partage comme principe d’efficacité et comme comportement éthique.

Organisé sous la responsabilité scientifique de Jean-François Cerisier, enseignant-chercheur, vice-président de l’université de Poitiers, titulaire de la chaire régionale MORTIMER en e-éducation.

9h : accueil des participants

9h15 : Accueil par Didier Moreau, directeur de l’Espace Mendès France, et introduction par Jean-François Cerisier.

9h30 : 70 ans de technologies numériques : travail, représentations, pouvoirs
par Pierre Mounier-Kuhn, chercheur CNRS (Université Paris-Sorbonne), spécialiste de l’histoire de l’Informatique, auteur de « L’Emergence d’une Science » (PUPS 2010).

10h15 : Débat

10h30 : Pause

10h45 : Table ronde « Réinventer les communs avec le numérique »

Représentation des techniques par David Pucheu, maître de conférences en science de l’information et de la communication au sein du laboratoire MICA “médiation, communication, information, art” de l’université Bordeaux Montaigne ;

Disponibilité dans le rapport de l’individu à la culture par Jean-François Cerisier, enseignant-chercheur en sciences de l’information et de la communication, directeur du laboratoire TECHNE (EA 6316) de l’université de Poitiers.

Pascal Plantard, professeur des universités en éducation et numérique, anthropologue des usages des technologies numériques à l’université Rennes 2, au Centre de recherche sur l’éducation, les apprentissages et la didactique (CREAD), membre du conseil scientifique du GIS Marsouin et de la Chaire MODIM (Rennes 2).

Pascale Lucciani Boyer, Élue locale de Saint-Maur-des-Fossés dans le Val de Marne, entrepreneur du numérique.

12h15 : Débat

Toutes les dates

25 novembre 2015
9 h 00 -> 13 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.