Le rêve de Galiléo – séance spéciale pour Noël

Modalités d'accès
A partir de 3 ans.
Adultes : 6€ - enfants : 3€

Cinq courts métrages d’animation avec des sensibilités très différentes : poésie, humour, inventivité. Une séance et destinée pour tous les enfants et pour tous les adultes qui souhaitent rêver. Une façon originale d’attendre la veille de Noël.

Les courts métrages :
Galileo
Le jeune Galileo, passionné d’astronomie et d’aviation, habite seul sur une île volante. Voulant explorer le ciel, Galileo se construit une machine volante, mais en l’essayant il finit par s’écraser sur une autre île. Il y fait la rencontre de Cassiopée, la petite fille aux papillons.

La P’tite Ourse
Sur une banquise dans le grand nord, une petite fille est recueillie par un ours. Un jour, la petite fille interroge l’ours à propos de la vie et de la mort des étoiles.

Margarita
Une petite fille se fait raconter l’histoire d’une fille qui est partie à la recherche d’une étoile située sur le haut d’une montagne.

A Sunny Day
Le quotidien du soleil lors d’une journée d’été : il doit affronter lunettes de soleil, parasols et autres chapeaux, mais finit par attirer l’attention générale à l’heure de son coucher.

Un tricot pour la Lune
Une grand-mère entreprend de tricoter un pull pour la Lune, mais elle a oublié de tenir compte des phases de la Lune, qui la font croître et décroître.

A partir de 3 ans

La bande annonce

Programme de cinq courts métrages d’animation (40 min.) : A Sunny Day de Gil Alkabetz (Allemagne,  6 min.) ; Galileo de Ghislain Avrillon (France, 4 min.) ; La P’tite ourse de Fabienne Collet (France, 8 min.) ; Un Tricot pour la lune de Gil Alkabetz (Allemagne, 6 min.) et Margarita d’Alex Cervantes (Espagne, 14 min.).

Article de Sophie Walon publié sur Le Monde en ligneAdresse de l’article

« Le Rêve de Galileo » : une pédagogie poétique

LE MONDE pour Le Monde.fr | • Mis à jour le Par Sophie Walon

Le Rêve de Galileo est un programme de cinq courts métrages d’animation sur le thème du ciel et des étoiles qui s’adresse aux tout petits, dès 4 ans. Le Soleil est-il la « star » de l’univers ? Que deviennent les étoiles lorsqu’elles meurent ? Où se trouve la plus belle étoile ? La curiosité des enfants pour les mystères de l’univers trouvera des réponses oniriques et poétiques dans ces comptines enchanteresses.

Le premier film, A Sunny Day, imagine la journée du Soleil ; Galileo raconte l’histoire d’un petit garçon qui veut voler toujours plus haut ; dans La P’tite ourse, une fillette abandonnée est recueillie par un ours qu’elle questionnera sur la vie et la mort des étoiles ; dans Un Tricot pour la lune, une mamie tricote un vêtement pour la Lune ; enfin, dans Margarita, une petite fille part à la recherche de la plus belle étoile.

Les enfants devraient être enchantés par la poésie de Galileo, de La P’tite ourse et de Margarita, qui traitent des rêves que partagent tous les (grands) enfants : voler et atteindre les étoiles. Et, ils ne pourront que rire face à la créativité et la drôlerie de A Sunny Day et d’Un Tricot pour la lune. Ces deux courts métrages, tous deux de Gil Alkabetz, sont particulièrement amusants et imaginatifs.

A Sunny Day personnifie le Soleil avec une créativité débordante. Comme chaque matin, il se lève mais ce jour-là, il est en pleine forme : il coiffe ses rayons, utilise un arc en ciel en guise de pâte dentifrice, parade devant les gens… Malheureusement, alors qu’il redouble d’efforts pour briller, les gens se cachent de lui sous des chapeaux, des parasols et des lunettes de soleil. Dépité, le Soleil retourne se coucher. Or, c’est à ce moment qu’il deviendra la star en rougissant sous les flashs des vacanciers…

Dans Un Tricot pour la lune, une mamie s’est mise en tête de tricoter un pull pour la Lune, mais elle n’a pas tenu compte dans ses calculs du fait que sa « cliente » croît et décroît…

Si ces dessins animés ne disent pas tout à fait la vérité aux enfants sur les énigmes du ciel, c’est pour leur raconter les plus beaux mensonges.

Toutes les dates

24 décembre 2012
15 h 00 -> 17 h 00
 

1 commentaire

  1. […] et les étoiles.Diffusion le 24 décembre à 15h au planétarium de l’Espace Mendès Francehttp://emf.fr/8254/le-reve-de-galileo/ Publié le décembre 11 décembre 2012, par Eric Chapelle dans Non classé. Pas de […]

    Répondre

Répondre à Le rêve de Galiléo | Espace Mendès-France: culture & médiation scientifiques Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.