Les tatouages polynésiens : quand patrimonialisation ne rime pas avec transmission

Modalités d'accès
« la salle des actes » à l’entrée de l’Hôtel Fumé.
Accès libre.

Conférence de Sébastien Galliot. chercheur associé au CREDO (Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie). conseiller scientifique de l’exposition « Tatoueurs, Tatoués », Musée du Quai Branly.

Cette conférence est programmée dans le cadre du cycle « Transmissions et Patrimonialisations des savoir-faire » proposé par l’association AREAS (Association de Recherche et d’Echange en Anthropologie et en Sociologie)

Née en 2003, d’une réflexion commune sur l’état de la recherche en anthropologie et en sociologie, AREAS rassemble des enseignants, chercheurs, étudiants et professionnels. AREAS propose de contribuer à la produc- tion et à la diffusion des connaissances en an- thropologie et en sociologie, notamment grâce à l’organisation de séminaires mensuels de recherche, la réalisation d’enquêtes ethnogra- phiques et sociologiques en réponse à des commanditaires publics et privés, la mise en place d’ateliers de découverte de l’ethnologie dans les établissements scolaires, ainsi que l’aide à la professionnalisation des étudiants. Le cycle de séminaires mensuels de recherche D’accès gratuit et ouvert à tous les publics, la thématique retenue pour le cycle 2014/2015 est « Transmissions et Patrimonialisations des savoir-faire ». Engagée pour les années à venir dans l’inventaire des mémoires ouvrières de la région Poitou-Charentes, AREAS consacrera son cycle de séminaires aux logiques sociales, identitaires et politiques qui sous-tendent les diverses formes de patrimonialisation du tra- vail, de l’industrie, des métiers, et plus large- ment la transmission des savoir-faire.

Toutes les dates

5 février 2015 Hôtel Fumé : 23 bis rue des Carmélites, 8600 Poitiers, France
18 h 00 -> 20 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.