Les vulnérabilités sociales et territoriales ; quelle action publique ?

Modalités d'accès
Sur inscription gratuite auprès de l'Espace Mendès France

Dans le cadre du programme « Science pour tous » soutenu par le Conseil régional de Poitou-Charentes et du programme «Terre de sciences » conduit par le Conseil général des Deux-Sèvres, l’Espace Mendès-France organise, en collaboration avec l’Université citoyenne de Thouars et avec la Ville de Thouars, une journée de médiation scientifique.

Comme les précédentes qui se sont déjà déroulées dans différents territoires de Poitou-Charentes, cette journée a pour objet de favoriser et de développer le dialogue et les échanges entre les chercheurs ou les experts scientifiques et les acteurs et les citoyens d’un territoire ou d’une région sur des questions qui les concernent directement.

Economie, éducation et vieillissement sont les thèmes qui ont été retenus pour cet objet le 29 janvier prochain.

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer aux travaux de cette journée.

Cette participation est gratuite mais, le nombre de places étant limité, merci de bien vouloir remplir le bulletin en ligne.

Pour le déjeuner, vous pouvez envoyer votre règlement (20€ chèque à l’ordre de l’Espace Mendès France) à :

  • Agnès VEILLON Science pour tous
    Espace Mendès-France
    1 place de la Cathédrale – BP 80964 – 86038 POITIERS

Journée de médiation scientifique  « Les vulnérabilités sociales et territoriales ; quelle action publique ? »

Cette journée de médiation scientifique clôt le cycle des séminaires et des conférences conduit depuis trois ans par l’Espace Mendès-France sur le site de Poitiers ou dans différents territoires de Poitou-Charentes dans le cadre de son programme « Science, innovation et territoires » (SIT) et au sein du programme « Science pour tous » soutenu par la Région Poitou-Charentes. Elle permettra de prolonger certaines des analyses issues de ces travaux, notamment ceux concernant le monde rural.

Cette journée s’inscrit également dans le programme « Terre de sciences » conduit par le Conseil général des Deux-Sèvres et dans le programme des activités de l’Université citoyenne de THOUARS.

Les travaux précédemment conduits ont permis de mettre en évidence des caractéristiques marquantes des territoires de la région en matière économique, sociale, culturelle ou éducative et de commencer à élaborer, à partir de là, un diagnostic partagé – ou à partager – avec les acteurs et avec les habitants de ces territoires.

Il ressort des premiers travaux qui ont été réalisés, non seulement dans le cadre de ce cycle mais aussi dans le cadre de concertations menées avec un certain nombre de collectivités locales de Poitou-Charentes, que de nouvelles disparités et de nouvelles formes d’inégalités (accessibilité aux services publics, accessibilité à la santé, accès aux services éducatifs ou culturels, difficultés de transport et de mobilité…) sont observées dans la société ou dans les espaces régionaux dès lors que l’on s’intéresse différemment aux changements intervenus dans les rapports urbain-rural, dans les rapports inter-générationnels ou dans les rapports sociaux.

Certaines observations ou recherches montrent aussi que les territoires marqués par de telles disparités ou de telles inégalités non seulement « entrent en résistance », à l’aide de politiques consacrées à « réparer les dégâts du progrès », mais s’engagent aussi, face à la récurrence des crises économiques et face aux mutations sociales qu’elles entraînent, dans de véritables politiques de « redéveloppement » et de croissance.

Plutôt que de toujours être considérées comme des handicaps ou des affaissements inexorables, ces inégalités et ces disparités peuvent-elles aussi représenter de véritables opportunités de « rebondissement » ?

L’action des pouvoirs publics locaux ou son « glissement » vers la mise en œuvre de politiques innovantes peut-elle enclencher un nouveau cycle vertueux de développement économique et social ?

Peut-il y avoir et quelle forme peut prendre une « résilience territoriale » ?

Ce sont ces questions que l’Espace Mendès-France souhaite poser et discuter, au cours de cette journée, avec les habitants de Poitou-Charentes ainsi qu’avec les décideurs locaux, dans le cadre de sa mission de diffusion culturelle, soutenue par la Région Poitou-Charentes et par le Conseil général des Deux-Sèvres, et dans son dessein de partage de la connaissance.

Il s’agit non seulement de poser les bonnes questions concernant les inégalités et les vulnérabilités territoriales – état des lieux et réponses de l’action publique en général – mais aussi, à partir des observations et des expériences repérées dans les territoires, de mettre en œuvre un processus d’information et de sensibilisation de la population de ces territoires quant à la réalité de ces disparités et quant à la manière de les surmonter, voire de les effacer.

Le colloque doit en outre être adossé à une réalité territoriale.

Dans le cadre des accords de partenariat déjà conclus entre le Conseil général des Deux-Sèvres et l’Espace Mendès-France pour l’accompagnement du projet « Deux-Sèvres autrement » et la mise en œuvre du programme « Terre de sciences », ce département peut alors accueillir ce premier observatoire des inégalités et des vulnérabilités territoriales en Poitou-Charentes ainsi que de l’action publique engagée pour les réduire.

Les réflexions et les contributions de cette journée porteront ainsi, en grande partie, sur la situation des Deux-Sèvres dont les responsables politiques sont très préoccupés par les questions d’éducation, de vieillissement et d’inégalités sociales.

Le programme proposé est organisé autour de trois thèmes qui seront débattus avec le public chacun dans le cadre d’une table ronde – débat d’une heure ou d’une heure trente :

  • la nouvelle géographie des inégalités et l’action publique
  • le vieillissement : vulnérabilité ou richesse pour les territoires
  • l’action publique face aux réalités territoriales,

selon l’agenda ci-dessous.

Sur chacun de ces thèmes plusieurs intervenants ont été invités à s’exprimer : chercheurs spécialistes du sujet ou experts « discutants » ainsi que des acteurs locaux, politiques ou sociaux appelés à réagir et à mettre en évidence, à partir des analyses ou des expériences présentées, les spécificités départementales de l’action publique.

Echanges et débats seront ensuite proposés au public présent.

La participation aux travaux de cette journée est libre et gratuite.

Programme

9 h – 9 h 30 : Accueil

  • Patrice PINEAU, maire de Thouars, conseiller général
  • Didier MOREAU, directeur général de l’Espace Mendès-France
  • Georges TIGNON, président de l’université citoyenne de Thouars
  • Eric GAUTIER, président du département des Deux-Sèvres

9 h 30 – 10 h 00 : Introduction aux travaux par Pascal CHAUCHEFOIN, maître de conférences à l’université de Poitiers

10 h 00 – 11 h 00 : Table ronde 1 – Débat La nouvelle géographie des inégalités et l’action publique

  • Animateur : Jean-Pierre MICHEL, conseiller économique, Espace Mendès-France
  • Intervenante : Emmanuelle BONERANDI, maître de conférences à l’Ecole normale supérieure de Lyon
  • Discutants :
    • Thierry BOSSANT, agriculteur
    • Yves JEAN, professeur de géographie à l’Université de POITIERS

11 h 00 – 11 h 30 : Pause – café

11 h 30 – 13 h 00 : Table ronde 2 – Débat Le vieillissement dans les territoires : vulnérabilité ou richesse pour l’action publique ?

  • Intervenant : Alain PARANT, chercheur à l’Institut national d’études démographiques (INED)
  • Animateur : Alain BERESTETSKY, conseiller culturel, Espace Mendès-France
  • Discutants :
    • Maurice BESSE, intervenant en maison de retraite
    • Serge MARQUET, médecin, intervenant en maison de retraite

13 h 00 – 14 h 30 : Déjeuner

14 h 30 – 16 h 00 : Table-ronde 3 – Débat L’action publique face aux vulnérabilités, économiques, sociales et éducatives

  • Animateur : Pascal CHAUCHEFOIN
  • Interventions :
    • Un exemple de vulnérabilité sociale « ordinaire » : les adolescents du quartier de Basseau, Angoulême par Elsa RAMOS, sociologue, maître de conférences, PARIS V, Centre de recherche sur les liens sociaux (Cerlis)
    • Le cas de l’économie des services en Deux-Sèvres par Nicole MAY, sociologue, Laboratoire techniques, territoires et sociétés, Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Université PARIS Est – MARNE LA VALLEE
    • Le cas de l’éducation et de la formation en Poitou-Charentes par Jean-Paul GEHIN, maître de conférences en sociologie, Université de POITIERS
  • Discutants :
    • Jean-Paul LANDRY, président d’ICARE
    • Pierre LIEGE, ancien directeur de l’ANPE de Thouars

16 h 00 – 16 h 30 : Débat public

16 h 30 – 17 h 00 : Synthèse des travaux, Christian LEMAIGNAN, conseiller à l’Espace Mendès France

17 h 00 : Conclusion de la journée

 

Enregistrements :

Journée médiation scientifique

 

 

Toutes les dates

29 janvier 2010 Théâtre : 5 bd Pierre Curie, 79100 THOUARS, France
9 h 00 -> 18 h 00
 

1 commentaire

  1. […] journée d’étude Les vulnérabilités sociales et territoriales ; quelle action publique ? à Thouars le 29 […]

    Répondre