Un bon garçon. Sociologie de Pierre Bourdieu

Modalités d'accès
Accès libre

Conférence de Pierre Bergounioux, écrivain, professeur de lettres.

Si, conformément au premier principe de sa philosophie, Pierre Bourdieu a été du social individué, la puissante avancée qu’il a imprimée à la sociologie est à chercher dans son origine de classe, c’est-à-dire dans la petite paysannerie. « Classe-objet », selon ses propres termes, elle a constitué longtemps la majorité de la population et le gros du travailleur collectif. Privée d’expression, patoisante, elle accède à l’expression publique légitime au moment où elle disparaît du procès de production et de l’espace social. C’est sa vision, informulée, qui soudain jaillit avec la vigueur, la rigueur d’une volonté durablement contrariée, sa voix proprement inouïe qui résonne et dispute aux héritiers, à la bourgeoisie, le sens du monde. L’intelligence approchée des faits sociaux qu’on doit à Pierre Bourdieu supposait l’expérience vécue de la domination.

Dans le cadre du cycle « Les amphis des lettres au présent », organisé en partenariat avec l’UFR Lettres et langues de l’université de Poitiers, sous la direction scientifique de Stéphane Bikialo, maître de conférences en langue et littérature françaises et Martin Rass, maître de conférences en civilisation et histoire des idées allemandes, université de Poitiers.

Toutes les dates

19 février 2015 UFR Lettres et langues, amphi Virginia Woolf : 1 rue Raymond Cantel, 86000 Poitiers, France
14 h 00 -> 16 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *