« Venir s’asseoir », « partir chercher » : expériences de l’expulsion et du retour de nigériens d’Arabie Saoudite à Niamey

Modalités d'accès
Accès libre.

Conférence de Florence Boyer, géographe, chargée de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD).

L’objectif est de proposer une réflexion autour des notions de retour et d’expulsion au travers du cas orignal de migrants nigériens expulsés d’Arabie Saoudite et installés aujourd’hui à Niamey. Initialement associés à l’histoire du pèlerinage et de la formation religieuse, ces mouvements migratoires se sont progressivement banalisés au cours des 20 à 30 dernières années pour s’inscrire dans le cadre des migrations temporaires de travail classiques. Cependant, si l’entrée sur le territoire saoudien s’effectue de façon légale, via le pèlerinage, les conditions de séjour et de travail ne le sont pas, exposant les migrants au risque permanent de l’expulsion. Ce dernier dépend des politiques saoudiennes envers les étrangers ; ainsi alors que ces expulsions étaient relativement réduites au cours des années 1990-2000, elles se sont récemment accentuées touchant à la fois des migrants arrivés depuis peu, et des personnes installées de longue date, voire nées en Arabie Saoudite.

Dans le cadre du cycle de conférences organisées en partenariat avec le laboratoire Migrations internationales : espaces et sociétés (MIGRINTER, UMR 6588 CNRS-université de Poitiers).

Enregistrement

La traduction en langue des signes est annulée.

Toutes les dates

17 novembre 2016
18 h 30 -> 20 h 30 : Traduction en langue des signes // Annulé
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.