Albert le Grand naturaliste : les faits et les fichiers

Conférence de Robert Halleux, membre de l’Institut.

Pour écrire ses grands ouvrages sur les minéraux (de mineralibus), les végétaux (de vegetabilibus), les animaux (de animalibus), Albert le Grand (1199-1280) a lu tout ce qui pouvait se lire, observé tout ce qui pouvait se regarder en traversant l’Europe à pied. Mais il est bien plus qu’un encyclopédiste qui se réfugie derrière ses fichiers. Les faiblesses et les lacunes du modèle aristotélicien qu’il entreprenait de commenter l’ont contraint à innover, à mener des incursions intrépides dans des domaines hétérodoxes et à s’interroger sur le statut épistémologique du fait scientifique. Pie XII était-il avisé lorsqu’il proclame saint Albert patron des scientifiques chrétiens ?

Dans le cadre du Séminaire 2010-2011 d’histoire des sciences et des techniques au Moyen-Âge

Enregistrement :

Toutes les dates

2 décembre 2010
18 h 30 -> 20 h 00
 

2 Commentaires

  1. […] Jeudi 2 décembre 2010 à 18h30 Albert le Grand, naturaliste : les faits et les fichiers […]

    Répondre
  2. […] jours nous avons annoncé par erreur l’annulation de la conférence de Robert Halleux, Albert le Grand naturaliste : les faits et les fichiers, programmée le 2 décembre à 18h30. Cette conférence est maintenue. La conférence annulée est […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.