Carte blanche à Cédric Villani

Modalités d'accès
Accès libre

Quand la Terre était trop jeune pour Darwin (Une fameuse controverse scientifique). Conférence de Cédric Villani, mathématicien, professeur de l’université de Lyon 1, directeur de l’Institut Henri Poincaré (CNRS/UPMC), médaille Fields en 2010.

Enregistrement audio de la rencontre avec des élèves à l’EMF (télécharger le mp3, 34 Mo)

Enregistrement audio de la conférence (télécharger le mp3, 180Mo)

Support de la conférence (fichier pdf à télécharger, 3,4 mo)

QUAND LA TERRE ÉTAIT TROP JEUNE POUR DARWIN (Une fameuse controverse scientifique) by Espace Mendes France

Interview à Poitiers Magazine

En quoi votre notoriété vous est-elle utile ?

« C’est un outil. Elle me sert à faire passer des idées, par exemple à travailler au rapprochement des jeunes et de la science. Ou à montrer que les mathématiques ont des applications sociales, une influence historique et des applications concrètes. Depuis la médaille Fields, j’ai du rencontrer de 10 à 20 000 personnes, alors je fais de la « propagande » au bon sens du terme ! (rires)  J’essaye de développer les vocations. La notoriété est utile aussi parce qu’elle renforce ma légitimité en termes de conseil, par exemple dans les comités scientifiques et fait avancer les projets.»

Que ferez-vous de votre carte blanche ?

« Sur les mathématiques, j’ai beaucoup de choses à dire. Ce n’est pas les grandes questions qui manquent, depuis l’âge de la terre jusqu’à « math et chauve-souris ». J’aime aussi parler du mariage entre probabilités et géométrie ou bien de mes travaux de recherche. Et puis je réponds aux questions ».

Comment expliquer l’incroyable position de la France dans la recherche mathématique ?

« Savez-vous que Paris est la ville qui compte le plus de mathématiciens au monde ? Et dans toutes les disciplines des maths ! La France est attractive, ici les gens ont du plaisir au travail. Les performances intellectuelles d’un pays s’évaluent sur la durée, nous avons un écosystème de haut-niveau qui produit de bons résultats. C’est quelque chose qui s’entretient ».

Que dites-vous aux jeunes ? Vous leur parlez mathématique ?

« J’en vois beaucoup, de tous les niveaux, du CM1 à l’université, et je me garde de tout discours morose. Je crois qu’il faut être dans le temps présent, ne pas avoir peur du lendemain. Il faut y aller : nous avons beaucoup de ressources en nous même. L’important, c’est ouvrir les yeux, regarder autour de soi, voyager ! Les maths sont passionnantes malgré les idées reçues. Cette discipline a accompagné la culture et la technologie humaine, et a permis de grandes réalisations, en marge de l’aventure humaine. Il s’agit de raconter cette histoire : celle des hommes, des concepts, des grands projets… l’histoire du progrès.»

Pour en savoir plus

Sur Cédric Villani

Toutes les dates

8 avril 2013 Maison du Peuple, Salle Jouhaux : 21 Arsène Orillard, 86000 POITIERS
20 h 30 -> 22 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *