Comment construit-on un problème de l’émigration ? Les élites portugaises face à l’émigration entre 1957 et 1974

Modalités d'accès
accès libre

Conférence de Victor Pereira, maître de conférences, université de Pau et des Pays de l’Adour.

Dans la société portugaise aux hiérarchies rigides, les hauts fonctionnaires et les hommes politiques les plus importants ne sont issus que de la moyenne et de la grande bourgeoisie agricole et des classes moyennes et supérieures urbaines. En dépit de ses clivages internes, cette minorité monopolise la définition de l’intérêt général. Confrontée au départ de plusieurs milliers de travailleurs et de leurs familles, comment l’élite politique et administrative au pouvoir a-t-elle réagi ? Comment les employeurs de cette main-d’œuvre se sont-ils mobilisés afin de construire un « problème de l’émigration » que l’État devait traiter ?
Nous décrirons comment le problème de l’émigration a été construit, comment la gestion des départs de la population a été subordonnée à l’intérêt des employeurs et, enfin, comment l’appréhension du phénomène migratoire par l’élite administrative et politique évolua durant les années 1960 et 1970.

Cycle de conférences organisées en partenariat avec le laboratoire Migrations internationales : Espaces et Sociétés (MIGRINTER, UMR 6588 CNRS-Université de Poitiers).

Enregistrement :

Toutes les dates

19 février 2013
18 h 30 -> 20 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.