Créationnisme & conspirationnisme. Mécanique de la croyance.

Modalités d'accès
Tous publics.
Accès libre.

Conférence de Thomas C. Durand, La tronche en biais, chaîne Youtube de l’esprit critique.

Le rejet de la théorie de l’évolution est commun, il s’appuie sur des idéologies, qui, elles-mêmes, sont le produit d’inférences mentales le plus souvent intuitives. Les personnes créationnistes ne le sont pas sans raison, et cette raison n’est pas liée à un déficit de leurs capacités cognitives, mais plutôt à la charge affective de représentations mentales dont la remise en question est délicate. Nos croyances répondent à des besoins psychologiques, et le créationnisme apporte un confort cognitif qui présente de nombreux points communs avec celui que procure le conspirationnisme : le recours systématique à une hypothèse « complot » dans l’explication du monde. Il existe dans ces deux cas une mécanique commune de la croyance, et la décrypter est le premier pas nécessaire si l’on veut y remédier.

Dans le cadre des Amphis du savoir, en partenariat avec la faculté des sciences fondamentales et appliquées de l’université de Poitiers.

Toutes les dates

6 mars 2019 ENSIP - Ecole supérieure d'ingénieurs de Poitiers : 40 av. du recteur Pineau, 86000 POITIERS, France
14 h 00 -> 16 h 00