Festival Bruisme #4

Modalités d'accès
Voir le programme

Bruisme prend ses quartiers les 27, 28 et 29 juin 2014 au Confort Moderne, au Lieu Multiple / Espace Mendès France et au cinéma Le Dietrich.

Bruisme c’est donc un festival de musiques. Musiques improvisées, expérimentales, noise, jazz, rock… elles restent difficiles à définir
parce qu’ inclassables. Elles empruntent autant au punk qu’à la musique contemporaine. Refusant les étiquettes, loin des standards commerciaux, elles sont peu ou pas médiatisées et donc particulierement méconnues du grand public.

Bruisme, c’est l’occasion de présenter un petit bout de ces musiques, un aperçu bref et subjectif d’artistes qui ont des choses différentes à
dire.

Pour les aficionados, la programmation dévoile des noms qui font saliver d’avance, de renommée internationale comme le violoncelliste grec Nikos Veliotis ou le batteur australien Will Guthrie. Mais que les néophytes se rassurent, Bruisme est là pour vous guider le temps d’un
week-end. Aucun bagage n’est nécessaire, il suffit d’être curieux !

15 propositions sur 3 jours – dont 4 concerts gratuits et un film au Dietrich – Bruisme c’est une invitation à la découverte, une forme d’alternative à la consommation culturelle de masse, un voyage au cœur des musiques (d)étonnantes.

Au Lieu Multiple / Espace Mendès France  le 29 juin 2014 :

Billet unique pour les deux spectacles / performances : plein tarif : 6 € // tarif réduit : 3,50 €

L’Echelle de Mohs

de 17h30 à 18h30.
Thomas Tilly : électronique / Claire Bergerault : voix, accordéon / Fabrice Favriou : batterie, guitare, électronique / Thomas Chatard : pellicules Devastators. Modelée par le principe d’improvisation totale et par la dynamique des matières qui la compose, la musique de l’E.D.M. est massive et granuleuse. Ses formes instables, alternances de magmas sonores et de filigranes électroacoustiques, savent aussi se faire minimalistes et maîtrisées, formes abstraites peuplées de matières concrètes. En partenariat avec Jazz à Poitiers, dans le cadre du festival Bruisme

Frequencies (a)

de 18h30 à 20h30.
Après « La chambre des machines », le montréalais Nicolas Bernier revient au Lieu multiple avec sa nouvelle pièce «Frequencies (a) » dans laquelle il manipule des ondes sonores et des éclats de lumière en temps réel. Dans cette performance, il rend le son visible et la lumière audible. En partenariat avec Jazz à Poitiers, dans le cadre du festival Bruisme.

 

 

Toutes les dates

27 juin 2014 -> 29 juin 2014 Différents lieux dans la ville : Poitiers, France
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.