Festival Choukar 2009 « Un regard sensible sur la différence »

Modalités d'accès
Cf programme détaillé.
Entrées gratuites sauf le jeudi soir

Cette manifestation, unique dans la région, nous plonge au coeur du débat sur l’intégration et l’égalité des chances.
L’intégration des personnes en difficultés ou en situation de handicap passe par une meilleure considération de celles-ci par la société, et la pratique artistique y contribue indéniablement.

Conduire des élèves de différents milieux scolaires et des adultes de divers domaines professionnels (artistes, enseignants, éducateurs) à porter un regard nouveau sur les personnes en difficulté ou en situation de handicap…
Leur donner la chance de se rencontrer autour de l’Art qui ne stigmatise pas la différence et permet de véritables échanges humains… …Telle est, depuis neuf ans, l’ambition du festival Choukar.

Le festival est avant tout un moment de fête et d’échange, autour des pratiques artistiques d’expression corporelle. Cette manifestation accueille enfants, adolescents, artistes professionnels et amateurs, éducateurs et enseignants. Il propose une programmation éclectique autour de la danse, du cirque, du théâtre. Sur scène et dans les tribunes se côtoient des acteurs et spectateurs handicapés ou non, provenant d’établissements spécialisés et scolaires.

Depuis sa création, Choukar a toujours eu les objectifs suivants :

  • proposer un événement culturel et artistique ouvert à tous, gratuitement
  • offrir un regard sensible et questionner le spectateur et les acteurs sur la différence
  • favoriser la mixité et le lien social
  • permettre à des jeunes artistes amateurs ou professionnels de présenter leur création
  • permettre aux jeunes qui ont participé aux ateliers annuels de l’ADRAS de monter sur scène pour présenter leurs travaux sous formes de chorégraphie
  • valoriser la singularité des personnes, qu’elles soient handicapées ou non.

Le festival concerne de nombreux établissements scolaires de l’académie de Poitiers, du premier et du second degrés, et de l’enseignement supérieur.
Sont également invités des établissements spécialisés de type Institut Médico Educatif (IME) accueillant des enfants présentant des handicaps mentaux léger, moyen ou profond, Institut Régional Jeunes Sourds (IRJS), Centre d’Education Spécialisée pour Sourds et Aveugles (CESSA), Etablissement Spécialisé d’Aide par le Travail (ESAT), Classe d’Intégration Scolaire (CLIS), Institut d’Education Motrice (IEM), et Hôpital de Jour, accueillant des enfants ayant des troubles psychiques.

L’idée forte est que ces publics différents -stigmatisés par le handicap ou non- puissent se croiser et se rencontrer à l’occasion de cette manifestation, à la fois comme acteurs et comme spectateurs.
La rencontre concerne également les nombreux enseignants, éducateurs, pédagogues, artistes présents pendant la manifestation.
Choukar s’adresse enfin aux parents des acteurs et danseurs, aux jeunes des maisons de quartier et aux étudiants de l’Université de Poitiers.

Le site officiel du festival (programme, réservations, etc.)

Programme

Lundi 25 Mai 2009

13h45- « Vue d’en bas vue d’en haut » (Danse)
Dany Beltran/ Patrick Treguer/Mathieu Grattedoux
Création ADRAS/foyer de Neuville, ESAT de la Chaume , éducateurs et danseurs amateurs.
Que faisons – nous de notre petitesse et de notre grandeur ?Le voyage que nous allons faire dans ce spectacle est la traversée imaginaire de nos états grands et petits.

14h15- « Cabanes instantanées » (Danse)
N. Brissonnet/Elsa Depois
Rencontre entre le CE1 de l’école de Neuville et la Clis de l’école Georges Brassens de Poitiers Création atelier ADRAS
Des enfants complices, des formes colorées pour des cabanes instantanées. Prétexte à danser et se rencontrer sur une musique à rêver.

14h40- « Percus du Chillou » (Musique/percussions)
Fabien Chemet/Gilles Noslière/Foyer APAJH du Chillou

15h00- « A quoi tu joues » (Danse)
Compagnie « Six pieds sur Terre »Cécile Bigot/Audrey Bousseau/Cécile Baillargeault.
Ce spectacle , à la fois drôle et touchant,teinté de plusieurs univers chorégraphiques(danse d’expression africaine, hip hop, raconte combien il est parfois difficile de trouver l’harmonie dans un groupe. La danse est ainsi le reflet d’une identité, d’une appartenance à une singularité ou à un groupe.

Mardi 26 Mai 2009

13h45- « Mémoires d’un jardin en mouvement » (Danse)
Hélène Massé/Sylvie Chouteau/Valérie Avezou
Création atelier ADRAS/Ecole A.Daudet(Clis/PS/MS)
Beaucoup de petits jardiniers travaillent ensemble :ça fourmille, ça bêche, ça sème et ça se prélasse, ça se balance…

14h15- « La face cachée de nos rêves » (Danse/musique)
Mathieu Grattedoux Laura Venereo/ Fabienne Piffeteau/Catherine Chartier IME Mauroc
Les jeux d’ombre laissent place à la lumière sur des costumes hors du commun. Défilé improvisé et expression corporelle au rythme des instruments.

14h50- « Une balle entre nous » (Jonglerie Burlesque)
Compagnie « les zigomatiks»
2 personnages, tout de noir vêtus, viennent occuper les lieux. 2 jongleurs aux (faux) airs sévères vont échanger leurs balles, quilles et diabolos. Clowns échappés d’un film de Buster Keaton, leur complicité se transforme vite en bataille rangée…et tous les coups sont permis !Autant de prétextes pour montrer qu’il vaut mieux s’entendre et travailler ensemble plutôt que de se réfugier dans l’individualisme. Sur une trame musicale et de manière entièrement muette, « Une balle entre nous » se pose comme un instant de détente pour vous faire rêver devant des tours de passe-passe complices pour votre plus grand plaisir !

13h45- « la Rue… » (Cirque)
Simon Aubry/Carole Biron/CREF SA/Compagnie O.Singulier
Nouvelle création en construction de l’IME Véniers
Le quotidien d’une rue animée, entre une circulation permanente, les éboueurs, le chantier, les clochards,les artistes et le rêve d’un balayeur le cirque se faufile au gré du temps qui passe.

14h15- « La face cachée de nos rêves » (Danse/musique)
Dany Beltran/ Tonia Leroy/Julie Metayer/julien Giraud
Création ADRAS/IME Villaine
Les astres sont en nous, pas en dehors de nous. En observant le Zodiaque, celui qui parle des étoiles contemple le grand théâtre de la vie…et oui ».

14h50- « Rouge Baiser » (Danse)
Sophie Comblas/Claire Servant
Création Lycée C.Guérin
 » Ne désire pas que les choses arrivent comme tu le désires mais désire qu’elles arrivent comme elles arrivent et tu seras heureux ». Epictète.

15h10- « Djembé Sacré » (Danses et percussions Africaines)
Compagnie Corps Peau R’Ailes
Au son des Sasabars, des djembés, des dounoums, des Balafons…à la rencontre des sousous, des dioulas, des Baye Fall, cette formation de Danses et Percussions Africaines, vous invite au rendez vous de différents univers, nourris de chants, de danse et de créations qui racontent l’histoire d’une Afrique métissée

Jeudi 28 Mai 2009

13h45- Ecole Damien Allard (Danse)
Valérie Ballester
Travail chorégraphique sur le thème du portrait.

14h05- « La face cachée de nos rêves » (Danse/musique)
Mathieu Grattedoux Laura Venereo/ Fabienne Piffeteau/Catherine Chartier
IME Mauroc
Les jeux d’ombre laissent place à la lumière sur des costumes hors du commun. Défilé improvisé et expression corporelle au rythme des instruments.

14h25- « Promenons nous… » (Théâtre corporel et vidéo)
David Hérédia/IEM Biard
Une représentation de ce qu’inspire le voyage pour les jeunes du groupe,quelque chose de doux, d’agréable, une balade dans un endroit calme ensoleillé et chaleureux, c’est le rêve, tout ce que l’on ne connait pas, l’imaginaire.

14h45- « Faire signe … » (Danse)
Chorégraphe partenaire Jackie Taffanel (compagnie Taffanel)/Isabelle Lamothe/Université de Poitiers
Les 22 étudiants du groupe de recherche chorégraphique de l’Université de Poitiers, encadrés par Isabelle Lamothe, ont traversé cette année l’univers de la chorégraphe Jackie Taffanel. C’est dans un « temps » de recherche autour du signe, que les propositions émergentes des interprètes se sont entrecroisées, à la fois en tactilité et en épaisseur, en extravagance sereines, en résistances ténues, en mots mêlés aux gestes pris dans la langue et les encres du poète Henri Michaux.
Comment faire signe… relier et entrechoquer nos traces tendues de désirs et d’énigmes ?

Jeudi 28 Mai

20h30 – Soirée de Cloture sur le thème de la RENCONTRE.
Entrée 4 euros ou entrée + adhésion 10 euros
Au programme de la Danse, de la Musique et des rencontres Danse/Musique.

Improvisation dansée (Nathalie Brissonnet et le Jeune Vincent(Danse)/Emmanuel Vergnaud(Musique)
« Qui n’a pas rêvé en flânant sur le boulevard des villes d’un monde qui, au lieu de commencer par la parole débuterait avec les intentions? » René Char
Improvisation spontanée dans une recherche de complicité pour une rencontre en toute simplicité

« Froissages,repassages » (Danse)
Nous avons joué avec le déploiement de la danse dans l’espace, individuellement et en groupe : Se replier, se déplier !

Ferraillouz’ Band (Percussion)
Création association Le Berceau et Eric Pelletier(fanfare Gonso)

RENCONTRE…(Danse/musique)
Proposition de Rencontre improvisée entre les danseurs et les musiciens
de cette soirée… Avis aux amateurs.

Nous clôturerons la soirée par un échange entre les acteurs et le public.
Clôture du festival 2009, en espérant vous voir l’année prochaine pour les 10 ans de l’ association et du Festival

Toutes les dates

25 mai 2009 -> 28 mai 2009 Maison des étudiants - MDE : 1 rue Neuma Fechine Borges, 86000 POITIERS
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.