Images de sciences, sciences de l’image 2011 : À chacun son cerveau

Modalités d'accès
se renseigner auprès des organisateurs de chaque lieu de projections

Festival organisé par l’Espace Mendès France dans le cadre de La science pour tous, programme régional qui propose des moments de rencontres et d’échanges citoyens sur des sujets scientifiques, sociétaux et des réflexions sur le développement et l’harmonie des territoires ; ce programme s’inscrit également dans le contrat de projets État Région.

La thématique 2011 : À chacun son cerveau

« Terra Incognita ». La terre inconnue, c’est le nom que l’on donne encore souvent au cerveau, dernier continent à découvrir selon certains. Son incroyable complexité fascine et en même temps inquiète. Au fi l du temps, de l’évolution de nos sociétés, les affections du cerveau tiennent de plus en plus de place. Pourtant son fonctionnement ne se limite pas à cela, il pose plus de questions qu’autre chose, et les recherches avancent fascinantes et pleines de promesses. Plus que jamais la connaissance scientifi que, ses relations avec le monde de la recherche appliquée, ses liens étroits avec de nouvelles thérapies, est vitale. Au-delà de la connaissance elle même, c’est un problème de société massif qui s’ouvre devant nous. Il nécessite plus que jamais de comprendre par le débat, l’échange et la reconstruction de liens de solidarités.

Une fois de plus l’image se met au service de ce travail incessant d’information, de sensibilisation et de partage avec les communautés d’experts et de spécialistes.

Pour la 4e année consécutive, l’opération « Images de sciences, sciences de l’image » va se mettre au service du plus grand nombre pour engager sans exclusives et sans interdits cette passionnante et parfois douloureuse exploration du thème du cerveau sous toutes ses facettes. Question scientifi que, médicale, sociale, le cerveau est aussi un sujet d’interrogation éducatif et culturel comme le rappelle le fi lm de François Truffaut « L’enfant sauvage », ou celui de Chris Marker « La jetée ». La fiction pose ainsi un regard nouveau et différent sur nos interrogations, nos doutes et nos espoirs. Elle les stimule et les fait évoluer.

Elle vient en cela compléter le regard des documentaristes et de leurs productions. C’est ce que nous vous proposons de découvrir avec près de quarante projections, commentées et animées par des intervenants investis dans un débat citoyen permanent, proposées sur l’ensemble de notre région.

Plus que jamais nous sommes ainsi amenés à faire vivre collectivement cette « Science pour tous », élément indispensable de notre démocratie locale. Vous êtes donc toutes et tous invités à venir participer, témoigner au travers de ces projections, de l’importance que revêt pour vous une connaissance mise sur la place publique.

Programme

ALIENS DES FONDS MARINS

2010 – 52 minutes –  Réalisateurs : John Jackson, Jérôme Julienne –  Producteurs : MC4, Ideacom International
Un corps mou sans squelette, deux yeux énormes qui font le quart de son poids, huit tentacules dont un sexuel, cerveau et intestins dans la même poche, trois coeurs, un double-bec déchiquetant…
Ce prédateur carnassier transforme à volonté forme et couleur, marche à l’air libre et traverse le feu… sa taille peut atteindre plus de cinq mètres… et il a une intelligence redoutable !
Aliens des fonds marins est un documentaire de divertissement scientifi que appuyé sur de nombreuses expériences visuelles basées sur les dernières découvertes de la recherche sur les céphalopodes. Ces expériences ont été mises au point pour êtres fi lmées dans les meilleures conditions et à partir de nombreux axes pour que rien n’échappe au tournage.

  • Mardi 15 novembre à 14h
    Lycée Charles Coulomb – Angoulême
    Avec Pierre Miramand, professeur, UMR LIENSs, université de la Rochelle
  • Jeudi 17 novembre à 10h
    IME du logis de Villaine – Azay Le brûlé
    Avec Pierre Miramand, professeur, UMR LIENSs, université de la Rochelle
  • Lundi 21 novembre à 9h15
    Collège Prosper Mérimée – Saint Savin
    Avec David Belin, directeur de l’équipe de recherche Inserm, laboratoire de neurosciences expérimentales et cliniques, université de Poitiers
  • Mardi 22 novembre 14h30
    E.C.O.L.E de la mer – La Rochelle
    Avec Pierre Miramand, professeur, UMR LIENSs, université de la Rochelle

L’ AUTISME D’AUJOURD’HUI A DEMAIN

2007 – 28 minutes –  Réalisateur : Marcel Dalaise (CNRS  Images, UPS CNRS, Meudon) –  Producteur : CNRS Images
Depuis que l’autisme a été décrit pour la première fois par Kanner en 1943, les critères défi nissant les symptômes ont considérablement évolué. Une étude de l’Inserm estime le taux d’autistes dans la population à 27 pour 10 000. La piste génétique, sans tout expliquer, se confi rme de jour en jour. Par ailleurs, les outils modernes d’imagerie cérébrale commencent à donner des éléments de réponse sur certains dysfonctionnements dans la perception des émotions. D’autres chercheurs proposent des techniques innovantes pour activer certains réseaux neuronaux à l’origine de la communication. Car les autistes peuvent faire des progrès à tout âge. Une note d’espoir.

  • Mardi 15 novembre à 11h
    Département de psychologie université de Poitiers
    Avec un représentant du Centre ressources autisme Poitou-Charentes

MON CERVEAU A-T-IL UN SEXE ?

2010 – 52 minutes – Réalisateur : Laure Delesalle –  Producteur : Crescendo Films, Kaos  Film, RTBF, CNRS images, France Télévisions, Eurovision Science – Commission européenne (DG Recherche)
Décidément, la question du Masculin et du Féminin n’est jamais neutre !
D’où viennent le féminin et le masculin ? Pour de nombreuses publications scientifi ques aujourd’hui, les cerveaux des femmes et des hommes seraient différents. C’est ce qui expliquerait leurs différences de comportement. De la biologie aux dernières découvertes en
génétique, la réalisatrice mène une enquête approfondie et pleine d’humour qui secoue les stéréotypes et les idées reçues. Elle s’aventure sur des territoires autonomes et questionne tout ce qui participe à la construction d’une identité sexuelle : anatomie du cerveau, imagerie
cérébrale, rôle des chromosomes, des gènes et des hormones, incursion dans les domaines de la préhistoire, de l’éducation et de la psychanalyse.
Un fi lm rythmé, drôle, rigoureux qui nous fait découvrir le rôle central de l’expérience vécue dans ce qui fait de nous des hommes et des femmes.

  • Dimanche 20 novembre à 17h
    Médiathèque La Canopée – Ruffec
    Avec Laure Delesalle, réalisatrice du film
  • Lundi 21 novembre à 14h
    Lycée Bellevue – Saintes
    Avec Anne Aubert, vice présidente Réussite et insertion professionnelle, chercheur en neurosciences au LIENSs, université de La Rochelle
  • Mercredi 23 novembre à 10h
    Lycée Jean Monnet – Cognac
    Avec Patricia Arnault, enseignant chercheur en neurophysiologie, directrice du département de physiologie animale et neurosciences, université de Poitiers
  • Mardi 29 novembre à 10h
    CRDP Poitou-Charentes – Poitiers
    Avec Laure Delesalle, réalisatrice du film
  • Mardi 29 novembre à 14h
    Lycée de l’image et du son Angoulême
    Avec Patricia Arnault, enseignant chercheur en neurophysiologie, directrice du département de physiologie animale et neurosciences, université de Poitiers
  • Mardi 29 novembre à 18h
    Médi@tlantique Saint Georges d’Oléron
    Avec Anne Aubert, vice présidente Réussite et insertion professionnelle, chercheur en neurosciences au LIENSs, université de La Rochelle

LE CERVEAU : J’AI LA MÉMOIRE QUI FLANCHE

« C’est pas sorcier » – 2000 – 26 minutes – Producteur : Riff / France 3
Dans cet épisode, nos sorciers nous expliquent comment on acquiert un langage, comment fonctionne notre
mémoire, ce qu’est l’intelligence et si on peut la mesurer. Pour tout comprendre de la question, ils sont partis explorer
leurs souvenirs d’enfance…
Quelles sont les étapes du développement du cerveau du foetus ? Quel rôle l’environnement joue-t-il sur le développement
de l’enfant ? Quelles sont les zones du cerveau qui sont activées quand on lit ou quand on parle ? Pourquoi possédons-nous une mémoire à court terme qui s’empresse de nous faire oublier certaines informations ? Comment nos souvenirs anciens sont-ils stockés ? Quels sont les processus qui font surgir ces souvenirs ?

  • Mercredi 16 novembre à 8h30
    Collège Pierre Mendès France Parthenay
    Avec Nicolas Vibert, directeur de recherche CNRS, Centre de recherches sur la cognition et l’apprentissage (CeRCA) – UMR 6234, université de Poitiers
  • Jeudi 17 novembre à 14h
    Complexe municipal Tonnay-Charente
    Avec Jacques Courivaud, gériatre, coordonnateur de l’EHPAD Les portes du jardin, Tonnay-Charente
  • Jeudi 24 novembre à 14h
    Auditorium Maurice Ravel – Jarnac
    Avec Nicolas Vibert, directeur de recherche CNRS, Centre de recherches sur la cognition et l’apprentissage (CeRCA) – UMR 6234, université de Poitiers

ELLE S’APPELLE SABINE

2007 – 90 minutes – Réalisateur : Sandrine Bonnaire –  Production/diffusion : Mosaïque fi lms, France 3, TSR (Télévision suisse romande), RTBF Bruxelles Participation : Conseil général de la Charente, région Champagne-Ardenne, Angoa-Agicoa, CNC, région Poitou- Charentes, Procirep
Un portrait sensible de Sabine Bonnaire, autiste de 38 ans, réalisé par sa soeur aînée. À travers des archives personnelles et des séquences tournées aujourd’hui, le fi lm évoque une personnalité singulière, remuante et attachante, dont le développement et les dons multiples ont été entravés par une prise en charge défaillante.
Après un internement de quatre longues années en hôpital psychiatrique, Sabine redécouvre la vie à l’Institut Marc Signac, près d’Angoulême, dans la maison qu’elle partage avec quatre autres résidents et deux éducatrices.
Démonstration par l’exemple des conséquences de la pénurie d’institutions adaptées aux autistes.

  • Jeudi 24 novembre à 20h30
    Cinéma le Majestic – Neuville De Poitou
    Avec un représentant du Centre ressources autisme Poitou- Charentes
    Soirée proposée par la Médiathèque de Neuville
  • Samedi 26 novembre à 14h30
    Médiathèque Michel Crépeau La Rochelle
    Avec Pascale Puzos, médecin, chef du pôle de psychiatrie, hôpital Marius Lacroix, La Rochelle, et  Jacky Kergonna, responsable du pôle autisme, association Emmanuelle

L’HOMME SANS DOULEUR

2006 – 51 minutes – Réalisateurs : Muriel Coulin, Ruth  Zylberman –  Producteur : les fi lms du poisson
Chaque semaine, des hommes et des femmes souffrant de douleurs chroniques viennent consulter le Dr. Danziger à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Celui-ci les écoute, les conseille, tente d’apaiser le mal qui les tient sous son joug et auquel il consacre ses recherches. Un jour, il entend parler d’Alain Bastien qui, suite à un accident de moto, ne ressent plus aucune douleur. Après une première série d’expériences, le Dr. Danziger s’aperçoit qu’Alain Bastien ressent bien la douleur mais que celle-ci ne l’affecte plus : elle lui est devenue
indifférente…

  • Mercredi 16 novembre à 20h
    Salle des fêtes – Le Vigeant
    Avec Thierry Belin, médecin gériatre à Adriers
    Soirée organisée par l’association Culture et loisirs du Vigeantais
  • Mardi 22 novembre à 13h
    Lycée Jean Hyppolite – Jonzac
  • Mardi 22 novembre à 18h30
    Médiathèque Haute-Saintonge – Jonzac
  • Vendredi 25 novembre à 18h30
    Médiathèque Prosper Mérimée Montmorillon
    Avec Sylvie Cafardy, médecin gériatre, unité de soins longue durée, centre hospitalier de Montmorillon

QUAND LA MÉMOIRE S’ENVOLE

2007 – 52 minutes –  Réalisateur : Jean Yves Cauchard – Producteur : MVS Productions, Hikari productions, CRRAV
En France 860 000 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer et 100 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. L’enjeu de santé publique que représente ce fl éau touche toutes les familles. Au CHU de Lille le suivi des malades est organisé de bout en bout, tout comme l’encadrement des familles.

  • Mardi 15 novembre à 14h
    Lycée Aliénor d’Aquitaine – Poitiers
    Avec un représentant France Alzheimer Vienne, Roger Gil, ancien doyen de la faculté de médecine-pharmacie de Poitiers
  • Jeudi 17 novembre à 20h30
    Association CREA – Cinéma Le Relais Saint Georges de Didonne
    Avec Sylvie Maerten, association France Alzheimer Charente Maritime, Guillaume Négrier, gériatre, Centre hospitalier de Royan
  • Vendredi 25 novembre à 20h30
    Médiathèque – Vouillé
    Avec un représentant de France Alzheimer Vienne
  • Samedi 26 novembre à 16h
    Médiathèque municipale – Melle
    Avec Gisèle Llobel, présidente de l’association France Alzheimer Deux Sèvres
  • Lundi 28 novembre 18h30
    Ciné Rex – Tonnay Boutonne
    Avec Sylvie Maerten, association France Alzheimer Charente Maritime, Guillaume Négrier, gériatre, Centre hospitalier de Royan

LE SENS DE LA MESURE

2008 – 52 minutes – Réalisateur : Anne Guicherd – Producteur : chromatiques productions
Peut-on mesurer l’intelligence ? A partir de cette question centrale, le fi lm nous entraîne à la découverte des recherches scientifi ques menées autour du cerveau, de sa structure et de ses activités. Depuis les premières tentatives de localisation des fonctions du cerveau aux différents tests de mesure pratiqués aujourd’hui grâce aux technologies les plus pointues, le cerveau, sa structure et ses activités restent le fil rouge du questionnement sur l’intelligence.
La question de la mesure de l’intelligence résonne dans une multitude de domaines que Le sens de la mesure explore en interrogeant les spécialistes et en apostrophant les idées reçues !

  • Mardi 15 novembre à 14h
    Lycée Paul Guérin – Niort
    Avec Jacques Bouchand, maître de conférences en psychologie et sciences de l’éducation, IUFM de Poitiers, université de Poitiers
  • Jeudi 24 novembre à 13h30
    Lycée Desfontaines – Melle
    Avec Jacques Bouchand, maître de conférences en psychologie et sciences de l’éducation, IUFM de Poitiers, université de Poitiers
  • Mardi 29 novembre à 20h30
    Salle Polyvalente – Thouars
    Avec Jacques Bouchand, maître de conférences en psychologie et sciences de l’éducation, IUFM de Poitiers, université de Poitiers. Soirée organisée en partenariat avec l’Université Citoyenne de Thouars.

UN MONDE SANS FOUS ?

2010 – 52 minutes – Réalisateur : Philippe Borrel –  Producteur : Cineteve, France 3
Au moment où le gouvernement s’apprête à réformer la psychiatrie au profit d’une nouvelle politique de « santé mentale» pour tous, avec des programmes de prévention, dans les écoles, dans les entreprises, quelle place notre société réserve- t-elle encore à la folie ?

  • Jeudi 17 novembre à 13h40
    Lycée de la Venise verte – Niort
    Avec Lydia Landais, cadre supérieur de santé, fédération de géronto-psychiatrie, centre hospitalier Henri Laborit de
    Poitiers, et Patricia Bardet, cadre de santé, fédération des hôpitaux de jour, centre hospitalier Henri Laborit Poitiers
  • Lundi 21 novembre à 12h50
    Lycée Haut Val de Sèvre St Maixent l’École
    Avec Lydia Landais, cadre supérieur de santé, fédération de géronto-psychiatrie, centre hospitalier Henri Laborit de
    Poitiers, et Patricia Bardet, cadre de santé, fédération des hôpitaux de jour, centre hospitalier Henri Laborit Poitiers

NEUROMARKETING : DES CITOYENS SOUS INFLUENCE ?

2009 – 52 minutes – Réalisateur : Laurence Serfaty,  Delphine Vailly – Production/diffusion : Altomédia, Planète, RTBF Bruxelles, Canal plus, TSR (Télévision suisse romande) –  Participation : Angoa-Agicoa, Procirep, CNC. COSIP, CNC
Notre cerveau, cible préférée des marketers, semble menacé d’un décryptage toujours plus effi cace. Parce que les études de marché ne garantissent pas le succès d’un produit, les marketers se tournent désormais vers les sciences du cerveau.
Objectif avoué : décrypter notre subconscient pour mieux connaître nos désirs.
En utilisant des techniques comme l’imagerie à résonance magnétique, il s’agit d’identifier les publicités et produits qui nous séduisent et ceux qui nous déplaisent. Véritable menace de manipulation ou auto argument de vente un peu fumeux du marketing…
Si le débat n’est pas tranché, le neuromarketing doit rester sous surveillance. Car, certaines applications des neurosciences, mal utilisées, pourraient porter un nouveau coup aux libertés individuelles. De la France aux USA, en passant par l’Italie et le Royaume-Uni, le fi lm scrute ce nouvel avatar de la société de consommation.

  • Jeudi 17 novembre à 14h
    Collège Val de Charente – Ruffec
    Avec Philippe Brault, directeur de clientèle agence de communication Blue-com à Poitiers
  • Jeudi 17 novembre à 16h
    Lycée Louise Michel – Ruffec
    Avec Philippe Brault, directeur de clientèle agence de communication Blue-com à Poitiers
  • Lundi 21 novembre à 14h
    Lycée Agricole Xavier Bernard – Rouillé
    Avec Philippe Brault, directeur de clientèle agence de communication Blue-com à Poitiers
  • Vendredi 25 novembre à 20h
    Bibliothèque Municipale – Lezay

L’ENFANT SAUVAGE

1970 – 83 minutes – Réalisateur : François Truffaut – Production : Les fi lms du Carosse
Après avoir été capturé par des paysans, un enfant sauvage est amené au docteur Itard, à Paris. La plupart du monde scientifique
le considère comme un enfant attardé, mais le docteur Itard va réussir à éveiller ses capacités intellectuelles.
L’Enfant sauvage est inspiré de l’histoire de Victor de l’Aveyron.

  • Mardi 15 novembre à 9h
    Lycée agricole Bujault – Melle
    Avec Thierry Olive, professeur, Centre de recherches sur la cognition et l’apprentissage (CeRCA) – UMR 6234, université de Poitiers
  • Vendredi 18 novembre à 20h30
    Centre socio-culturel – Champdeniers
    Avec Xavier Lerner, professeur agrégé de philosophie
  • Mardi 29 novembre à 14h
    Carré Bleu – Poitiers
    Avec Arnaud Badets, chargé de recherche, Centre de recherches sur la cognition et l’apprentissage (CeRCA) – UMR 6234, université de Poitiers
    En partenariat avec la MJC Alienor d’Aquitaine, Poitiers

LA JETÉE

1962 – 28 minutes – Réalisateur : Chris Marker – Producteur : Argos Film
Ce film expérimental, considéré comme un chef-d’oeuvre par nombre de critiques et de réalisateurs, est en fait un « photo-roman » ou diaporama, un montage de photographies en noir et blanc commentées par un narrateur unique et accompagnées d’une bande-son réalisée par Trevor Duncan. Cela donne à ce récit très singulier un fort contenu poétique et sert à représenter une face de la « réalité » : les souvenirs que l’on a d’un moment de sa vie sont partiels, tronqués et lorsqu’on regarde un album photos, les souvenirs viennent dans le désordre avec des « sauts dans le temps ».

  • Mercredi 23 novembre à 17h30
    Médiathèque La Canopée – Ruffec

 

Toutes les dates

14 novembre 2011 -> 30 novembre 2011 Différents lieux en Poitou-Charentes : Poitou-Charentes (consulter le programme)
 

2 Commentaires

  1. […] programme complet du festival Images de sciences, sciences de l’image 2011 est disponible à cette adresse ou ici en fac-similé. Il est téléchargeable au format pdf […]

    Répondre
  2. […] Images de sciences, sciences de l’image 2011 : À chacun son cerveau Publié le 28 octobre 2011 […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.