La culture générale, condition de survie ?

Modalités d'accès
Accès libre

Cette soirée introduit le cycle de conférences-débats qui va s’intéresser aux processus par lesquels une société s’adapte à son environnement en s’interrogeant sur ces évolutions en rapport avec la culture et en s’appuyant sur l’exemple thouarsais.

De quelle culture parle-t-on ? A quoi sert la culture ? Si on considère qu’elle répond à la nécessité de survie du groupe humain, qu’en est-il lorsque les conditions deviennent extrêmement difficiles, comme en temps de crise économique et sociale ou en temps de guerre.

Conférence de Michèle ROSELLINI, Maître de conférences de littérature française à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et à l’Institut d’Histoire de la Pensée Classique.

A partir de témoignages écrits, on s’interrogera sur le recours à la culture comme condition de survie. La culture permet de recréer une communauté humaine et peut soutenir l’individu atteint physiquement ou dans sa dignité. De cette nécessité vitale, on tire des enseignements sur ce que peut être la culture « générale » que l’on peut partager dans des conditions sociales d’extrême précarité et d’exclusion.

Avec l’intervention de Virginie DAUDIN, Directrice du Centre « Résistance et liberté » de Thouars et les témoignages d’habitants du Thouarsais.

Cette conférence est organisée par l’Université Citoyenne de Thouars en partenariat avec l’Espace Mendès France de Poitiers. Cette soirée inaugurera le cycle sur « l’écologie culturelle ».

Pour plus de renseignements contacter l’université citoyenne de Thouars par mail : universite.citoyenne [AROBASE] sfr.fr

Toutes les dates

19 octobre 2012 Collège Jean Rostand : 34 Boulevard Jacques Ménard, 79100 THOUARS
20 h 30 -> 22 h 30
 

1 commentaire

  1. […] d’échanges et de débats sont organisés par l’Université Citoyenne de Thouars :la soirée du 19 octobre 2012 aura pour thème « la culture générale, condition de survie ? » ;le 30 novembre 2012 on se demandera si « le patrimoine est dans notre nature ou dans notre […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.