La culture scientifique et technique au service des territoires

Les territoires, les villes ou les « pays » ont besoin, pour organiser et pour piloter leur développement économique et social dans un univers complexe, non seulement d’une connaissance précise de leurs potentialités ou de leur patrimoines naturel, industriel ou social, mais aussi d’une connaissance des voies et des moyens de les protéger, de les valoriser ou d’en assurer l’eur expansion grâce aux apports de la science, de la technologie et des sciences sociales et humaines.

La culture scientifique, technique et industrielle répond pleinement à ce besoin de connaissance pour trois raisons.

  • Elle est d’abord une façon de penser, d’être et d’agir collectivement : «En un premier sens, on entend par culture le système d’attitudes, de croyances, de valeurs et de représentations collectives formant le milieu dans lequel les sciences, les institutions, les entreprises se développent …» Cela se traduit par des différences de comportement, de solidarité, entre les cultures liées aux sciences de la vie (Marennes –  Oléron), aux sciences de l’ingénieur (Bressuirais, Thouarsais), aux sciences cognitives (image à Angoulême, Poitiers ou La Rochelle), ou aux sciences d’accompagnement (droit, économie, sciences sociales à Poitiers….) .
  • La culture, ensuite, produit des objets visibles (architecture, savoirs, éléments du quotidien) : «En un deuxième sens, on pense la culture à partir des « objets » ( matériels et immatériels) produits par les hommes et les groupes vecteurs et acteurs de ce système: les œuvres d’art, les savoirs scientifiques et techniques, les outils et les machines, les institutions et les organisations …». Cela se traduit en savoir-faire (lycées professionnels, lycées agricoles ), en types d’activités, de productions locales, de bâti ou de gestion des espaces (urbains, ruraux, littoraux).
  • La culture, enfin, se distingue selon les territoires : «En un troisième sens, la culture est ce qui distingue un groupe ou une population d’une autre. La culture est un jeu du commun et de la différence selon le point de vue et l’échelle choisis ..» Cela se traduit par exemple par la solidarité des pêcheurs (quartier maritime de La Rochelle associé avec celui de Marennes – Oléron) qui se distingue de celle des créateurs de bandes dessinées (Angoulême).

C’est à ce besoin d’intelligence et d’innovation territoriales partagées, à cette nécessité de connaître pour agir, que l’Espace Mendès France, le centre de culture, scientifique, technique et industrielle en Poitou-Charentes, entend répondre, dans le cadre d’un partenariat bien compris avec les collectivités et les organisations territoriales, et que sont ainsi proposés des temps et des lieux où chacun participe à une co-élaboration, une co-construction, de son avenir dans son territoire.

Une enquête pour mieux répondre aux attentes

C’est dans cet esprit que plusieurs conventions de développement ou d’accompagnement de projets de développement ont été passées avec un certain nombre de collectivités  (départements, villes, communautés de communes …) ou d’organisations d’éducation populaire ( universités citoyennes …) de Poitou-Charentes.

Par ces conventionnements et par une contractualisation avec les structures intercommunales ou avec d’autres organisations territoriales, l’Espace Mendès-France est ainsi présent dans nombre de villes et de territoires de la région pour y conduire des actions de diffusion, de mobilisation des citoyens, de médiation avec la population et d’édition de contenu ( santé, transports, développement durable, eau, mobilité, identité, transformation du monde rural, …) qui concernent directement les acteurs et la population de ces territoires ou de ces villes.

Ce travail de fond est en pleine évolution ; il s’agit d’approfondir et d’actualiser cette démarche de déploiement régional pour les prochaines années.

C’est pour connaître au plus près les besoins et les attentes des acteurs et des réseaux territoriaux de Charente et de Charente – Maritime : établissements éducatifs, organisations et réseaux d’éducation populaire, collectivités locales et organisations professionnelles ou économiques, que l’Espace Mendès-France a lancé , en février 2010, une enquête auprès d’une soixantaine de collectivités ou d’organisations locales.

Il s’agit de répondre à des attentes identifiées ou d’en révéler d’autres. Et ce sera pour le Conseil régional de Poitou-Charentes, en appui sur l’Espace Mendès-France et sur ses partenaires, une façon de contribuer à l’affirmation de la société de la connaissance dans ces deux départements du sud de la région.

Présentation de l’enquête et table ronde le 25 mai à Saintes

Les résultats de ce travail d’enquête conduit dans treize « pays » et territoires de Charente et de Charente-Maritime seront présentés lors d’une soirée d’échanges et de réflexion sur la place et sur le rôle de la science et de la technologie dans la société, dans l’éducation et dans le développement des territoires et des régions qui se tiendra le

mardi 25 mai 2010 à partir de 17 h 30
Salle Marguerite et Florence, Abbaye aux Dames, Saintes.

Programme

  • 17 h 30 :   Accueil des participants
  • 18 h « Trente ans de culture scientifique et technique : les outils du partage de la connaissance dans les territoires »  Intervention de Alain Bérestetsky, ancien directeur de la Fondation 93 et conseiller culturel de l’Espace Mendès-France.
  • 18 h 30 :   Présentation des résultats de l’enquête par Chrystelle Manus, Chargée de mission, Espace Mendès France
  • 19 h :  Table ronde réunissant des élus, des professionnels, des chercheurs autour de  personnalités de la culture scientifique venues de différents pays :
    • Patrick Beaudin, directeur de la Société pour la promotion des sciences et des techniques du Canada ;
    • Luc Arnoult, directeur de NEW (Namur Europe Wallon), agence de promotion et plate-forme de relations publiques de Namur, capitale de la Wallonie, Belgique ;
    • Nadia Ben Zalkha, directrice adjointe du Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique du Maroc.
  • débat avec la salle
  • 20 h 30 :  Pot de l’amitié.

Soirée organiséee avec le soutien de la ville de Saintes, de la région Poitou-Charentes, du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, en collaboration avec l’association Planète sciences Atlantique.

Toutes les dates

25 mai 2010 Abbaye aux Dames : 11 Rue de l'Abbaye, 17100 Saintes, France
17 h 30 -> 21 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.