La paléopathologie, une discipline au carrefour de la médecine et de l’histoire

Conférence de Henri Duday, Directeur de recherche au CNRS, directeur d’études à l’EPHE, Laboratoire d’anthropologie des populations passées, UMR PACEA, Bordeaux.

Conférence:

L’étude des restes humains exhumés à l’occasion de fouilles archéologiques a longtemps été considérée comme une curiosité réservée aux seuls médecins. Certes, elle nous informe sur l’histoire des maladies, mais elle peut aussi documenter l’impact de telle ou telle affection sur la mortalité, les techniques chirurgicales, les causes de la mort, le comportement du groupe humain vis-à-vis d’un sujet handicapé ou encore l’attitude du patient vis-à-vis de son propre handicap. Il s’agit là de données originales dont la signification sociale peut être d’une portée considérable : dans bien des cas, seule l’analyse ostéologique est en mesure de nous renseigner sur ces aspects essentiels de la vie ? et de la mort – dans les populations anciennes.

Questions:

Toutes les dates

5 février 2009
18 h 15
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.