La pluralité des mondes : un voyage dans l’histoire

Modalités d'accès
Accès libre

Conférence de Florence Raulin Cerceau, maître de conférences, centre Alexandre Koyré (UMR 8560 CNRS/EHESS/MNHN), Muséum national d’Histoire naturelle – Paris, Site de Brunoy
L’idée de pluralité des mondes remonte aux premiers philosophes de l’Antiquité, comme chez Epicure dans sa Lettre à Hérodote. A partir de Copernic, la Terre perd sa position centrale dans l’univers et, dans le même temps, son statut privilégié de seule planète pourvue de la vie. Si l’idée d’autres mondes habités (Giordano Bruno) rencontre tout d’abord de farouches hostilités, elle finit par se répandre chez de nombreux auteurs, qu’ils soient auteurs littéraires ou astronomes (Fontenelle, Flammarion). La Terre ne se trouvant plus dans une situation particulière dans l’univers, l’existence d’autres « humanités » devient envisageable, notamment sur les planètes du système solaire.
La planète Mars aura à ce titre son heure de gloire, avec la découverte des « canaux » martiens (Schiaparelli) et l’hypothèse d’une civilisation martienne utilisant ces canaux en vue d’irriguer la planète devenue désertique (Lowell). La conférence sera un voyage dans le temps à travers ces époques, et montrera l’évolution de la pensée humaine sur la place du vivant dans l’univers

Toutes les dates

1 février 2012 UFR de droit - amphi 400, campus de l'université de Poitiers : 40 av. Recteur Pineau, 86000 POITIERS, FRANCE
14 h 00 -> 15 h 30
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.