La virilité du voyageur, entre sciences et techniques au XIXe siècle

Modalités d'accès
Accès libre

Conférence de Sylvain Venayre, maître de conférences HDR, Centre d’histoire du XIXe siècle, université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Enregistrement

Au XIXe siècle, les progrès des sciences et des techniques bouleversèrent les conditions du voyage. D’une part, d’incroyables innovations techniques modifièrent alors les pratiques de locomotion. D’autre part, la volonté de faire disparaître l’inconnu géographique conduisit à multiplier les explorations scientifiques et à diffuser, dans des proportions inconnues jusque-là, le récit de ces explorations.
Cette conférence ne se propose pas de rappeler les étapes de ces phénomènes bien connus, mais d’en examiner les conséquences sur les représentations que l’on se faisait alors des voyageurs. En effet, si le voyage était depuis longtemps considéré comme une activité fondamentalement masculine ‒ au mépris d’ailleurs de la réalité des faits ‒, il est très remarquable de constater que les innovations techniques et le goût de la science du XIXe siècle ont conduit à accentuer prodigieusement cette représentation. Au temps de la navigation à vapeur et des chemins de fer, alors que disparaissaient les « taches blanches » des cartes géographiques, le voyage fut, plus que jamais, considéré comme une expression majeure de la virilité.
En partenariat avec les écoles doctorales : Lettres, pensée, arts et histoire ; Sociétés et organisations ; Cognition, comportement, langage(s) ».

Toutes les dates

8 novembre 2011
18 h 30 -> 20 h 30
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.