Les savoirs alimentaires, un espace entre santé individuelle et ordre public

Conférence de Martin Bruegel, directeur de Recherche à l’INRA, membre associé au Centre de Recherches Historiques (EHESS / CNRS) – Jeudi 24 novembre à 20h30 à la salle Jean Monnet à Ligugé

Depuis toujours, les hommes savent qu’il y a un lien entre leur nourriture et leur santé. Toutes les cultures font de l’aliment un véhicule de propriétés, positives ou négatives, préventives ou curatives, qui affectent l’état physique du mangeur. Toutes les cultures construisent des théories dont l’objectif est éminemment pratique : le combat contre la maladie et pour l’augmentation du bien-être. Ces savoirs alimentaires ne visent pas seulement l’individu. Ils véhiculent des normes sociales sur les pratiques autorisées dans le but d’assurer l’ordre et le bien-être général.

Ce lien entre corps individuel et corps social explique que le développement des savoirs alimentaires renvoie aussi à des motifs politiques ou de civilisation.

Les deux dimensions apparaissent, par exemple, dans les conceptions d’une distribution équitable des ressources naturelles ou encore dans les campagnes d’éducation alimentaire. Lorsque les savoirs alimentaires changent, il y a également une relève des acteurs qui les élaborent, les convertissent en recommandations. Dans l’Antiquité, les philosophes dominent, puis s’ajoutent les médecins avant que, au 19e siècle, les physiologistes s’accaparent du gouvernail qu’ils tiennent encore fermement aujourd’hui.

Ciblant la relation entre l’individu et la société telle qu’elle se donne à voir dans les savoirs alimentaires et leurs mises en pratique, cette intervention portera sur la diététique antique, la constitution d’une science de l’alimentation au 19e siècle et sur notre époque qui semble bien s’accommoder du mélange des deux registres.

Élément de biographie : Martin Bruegel est bien connu des habitues de l’Espace Mendès France où il  a fait déjà plusieurs interventions. Une fois ses études terminées en Suisse, à l’Université de Genève, il est allé poursuivre ses travaux aux Etats-Unis à la Cornell University, puis est entré à l’INRA, en tant qu’historien de la consommation et des modes de vie.

Cette conférence s’insère dans le cycle Lieux de savoir qui traite des savoirs et de la diffusion de la connaissance dans les territoires d’hier et d’aujourd’hui. Un partenariat entre la commune de Ligugé et l’Espace Mendès France.

Toutes les dates

24 novembre 2011 Salle Jean Monnet : 86240 Ligugé, France
20 h 30
 

1 commentaire

  1. […] nov à 20 h 30 Les savoirs alimentaires, un espace entre santé individuelle et ordre public par Martin […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.