L’univers d’Aristote et de Ptolémée : les fondements de la tradition cosmologique jusqu’à la révolution Copernicienne

Modalités d'accès
Accès libre

Conférence de Michela Malpangotto, mathématicienne et docteur en histoire des sciences, chercheur au CNRS et membre de l’Équipe d’histoire de l’astronomie du SYRTE (Systèmes de référence temps-espace) à l’Observatoire de Paris.

Si le ciel étoilé a toujours attiré l’attention des hommes, c’est la structure de l’univers définie chez les Grecs, notamment par Aristote et Ptolémée, qui est destinée à s’imposer comme la seule représentation possible du monde jusqu’à Copernic. On essayera de présenter cet univers d’Aristote et de Ptolémée en mettant en évidence les principes et les éléments fondamentaux qui seront respectés au cours des siècles par des cultures différentes. Cela nous permettra de mieux comprendre la force de persuasion d’une vision du monde qui, forte d’une tradition millénaire, a fait autorité jusqu’au XVIIe siècle et a requis une véritable « révolution » pour être abandonnée.

Cette conférence s’insère dans le cycle histoire des sciences et des techniques de l’Antiquité programmée en partenariat avec le laboratoire hellénisation et romanisation dans le monde antique (HeRMA), EA 3811, université de Poitiers.

Toutes les dates

2 mars 2010
18 h 30 -> 20 h 30
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.