Mémoire et cerveau dans la médecine du Moyen Âge

Modalités d'accès
Accès libre

Conférence de Joël Chandelier, maître de conférences en histoire médiévale, département d’histoire, université Paris 8, Vincennes – Saint-Denis.

Enregistrement audio :

Selon ce que dit Aristote dans son De la mémoire et de la réminiscence, la mémoire est liée à l’imagination et a son siège dans le cerveau. Mais comment fonctionne-t-elle ? Cette question ayant été laissée ouverte par le grand philosophe de l’Antiquité, les hommes du Moyen Âge se sont efforcés d’expliquer comment, concrètement, l’homme parvenait à se souvenir des choses passées ou, parfois, à les oublier… Mêlant observations cliniques, déductions logiques et sources théologiques, les plus grands savants, grecs comme Galien, persans comme Avicenne ou latins comme Albert le Grand, ont tous proposé leurs solutions, jusqu’à parvenir à une théorie complexe et originale, attribuant à chaque partie du cerveau une fonction précise, tout en s’efforçant de respecter les dogmes religieux. Loin d’être négligeable, leur effort les amène à donner des réponses argumentées à des questions simples, comme « Les animaux ont-il de la mémoire ? », « pourquoi les vieillards perdent-ils la mémoire ? » ou encore, « comment peut-on la conserver ? ».
En partenariat avec le Centre d’études supérieures de civilisation médiévale de l’université de Poitiers, UMR 6223, CNRS.

Toutes les dates

24 janvier 2012
18 h 30 -> 20 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.