Physique quantique, un défi pour l’intuition

Modalités d'accès
Tous publics.
Accès libre.

Conférence de Thierry Cabioch, professeur, laboratoire Pprime,UFR Sciences fondamentales et appliquées, université de Poitiers.

Richard Feynman(1), célèbre physicien américain du 20ème siècle, se plaisait à déclarer : « Je crois pouvoir dire sans risque de me tromper que personne ne comprend la mécanique quantique ». Cette affirmation peut apparaître comme surprenante lorsqu’on constate que la mécanique quantique est à l’origine de révolutions technologiques dont l’utilisation est aujourd’hui quotidienne (lasers, transistors pour l’électronique, ordinateurs…), en attendant l’ordinateur quantique de demain. Malgré les efforts intenses de plusieurs physiciens, on n’a toujours pas réussi, à ce jour, à mettre en défaut la théorie quantique et cette dernière a permis de prédire de nombreux nouveaux phénomènes que l’expérience a toujours pu ensuite confirmer. Cette difficulté à admettre la théorie quantique puise son origine dans de multiples aspects. C’est que l’observation des phénomènes qui nous entourent finit par nous procurer une forme de bon sens « physique ». Comment imaginer qu’une boule de billard atomique possède plusieurs états et qu’elle est une onde et une particule à la fois ? Quelle étrange idée ! « Les principes de base de la physique quantique sont tout à fait choquants pour l’intuition. Mais rassurez-vous on finit par s’y habituer ! » (2)
(1) R. Feynman (1918-1988), Prix Nobel de physique en 1965
(2) Citation d’Alain Aspect, Physicien français (1947 — …)

Dans le cadre des Amphis du savoir, en partenariat avec la faculté des sciences fondamentales et appliquées de l’université de Poitiers.

Toutes les dates

20 mars 2019 UFR DROIT - Amphi 501 ou 502 : 2, rue Jean Carbonnier 86073 Poitiers
14 h 00 -> 16 h 00