Quel progrès social pour demain ?

Modalités d'accès
Accès libre

Conférence de Gilles Le Bail, délégué général, fédération française des maisons des jeunes et de la culture.

La première décennie du XXIe siècle est celle des crises, à la fois financière, économique, sociale, environnementale mais surtout culturelle. L’idée de progrès social, telle que définie au siècle précédent, est remise en cause. Le modèle de développement abîme l’homme jusque dans sa dignité, menace la planète, nous conduit dans l’impasse et affaiblit les valeurs de notre république.
Chaque génération avait la perspective de connaître une vie meilleure que la précédente, le mouvement s’est inversé.
Face aux désordres du monde et à la crise de confiance qui gagne en France, la tentation du repli sur soi est grande. Partout en Europe s’épanouissent, de façon inquiétante, des formes diverses du populisme, favorisées par le sentiment d’injustice et de régression sociale.
Nous devons prendre la mesure du tournant historique que nous vivons et proposer un horizon nouveau. Justice sociale, coopération et ré-affirmation des raisons et du sens de « faire société », peuvent permettre de dissiper les peurs et faire de la jeunesse – demain l’une des plus nombreuses d’Europe – un acteur citoyen construisant la société de demain.
En partenariat avec l’UFR Lettres et langues de l’université de Poitiers, sous la direction scientifique de Stéphane Bikialo, maître de conférences en Langue et littérature françaises et de Anne-Cécile Guilbard, maître de conférences en Littérature française et esthétique, université de Poitiers.

 

Enregistrement :

Toutes les dates

8 décembre 2011 UFR Lettres et langues, amphi Virginia Woolf : 1 rue Raymond Cantel, 86000 Poitiers, France
14 h 00 -> 16 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.