Retour sur la France des années oubliées. Le lendemain de la deuxième Guerre mondiale à travers le prisme du “pain maudit” de Pont-Saint-Esprit (en passant par Saint-Martin-la-Rivière et Poitiers)

Conférence de Steven L. Kaplan, Cornell University, université de Saint-Quentin.

Un fait divers ? Ç’aurait pu en rester là. Mais c’est le pain qui véhicule le poison. Les empoisonnements alimentaires de cette fin d’été 1951 prennent une toute autre dimension. Le pain quotidien, qui règle l’alimentation et exprime la spiritualité, s’est transformé en pain maudit : la France entière s’en trouve ébranlée. Pont-Saint-Esprit, où les intoxications touchent plusieurs centaines de personnes, devient synonyme d’angoisses, d’insécurité.

Steven L. Kaplan, le grand historien américain qui garde un souvenir ému du Poitiers où il a perfectionné son français une bonne dizaine d’années après la crise, nous racontera l’affaire de ce pain maudit, travesti. Il analysera les manifestations – des convulsions démoniaques à la panique qui saisit la filière céréalière après l’arrestation d’un meunier poitevin – pour décrire les mentalités populaires et les inquiétudes des autorités. Il utilisera le récit pour nous faire revivre les émotions et les agissements, les obsessions et les espoirs de la France des années oubliées, celles du lendemain de la Deuxième Guerre mondiale où l’on gagne encore son pain.

Steven L. Kaplan a publié, entre autres, Le complot de famines ; histoire d’une rumeur au 18e siècle ; Les Ventres de Paris : pouvoir et approvisionnement dans la France d’Ancien Régime ; Le meilleur pain du monde : les boulangers de Paris au XVIIIe siècle ; Le retour du bon pain : une histoire contemporaine du pain, de ses techniques et de ses hommes (Perrin, 2002).

Toutes les dates

14 novembre 2007
20 h 30 -> 22 h 30
6 février 2008
20 h 30 -> 22 h 30
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.