Sumer, le premier conservatoire du savoir

Modalités d'accès
accès libre et gratuit

Conférence de Lucien-Jean Bord, Bibliothécaire de l’abbaye Saint-Martin de Ligugé, Orientaliste, membre de la Société Asiatique et de la New York Academy of Sciences, Lucien-Jean Bord est directeur de la collection « Orients sémitiques » aux éditions Geuthner.

Cette conférence a été reportée du 22 septembre au 15 décembre 2011.

Lorsque, il y a quelque cinq millénaires et demi, l’écriture apparut à Sumer, son objet premier n’était pas de conserver une quelconque connaissance « savante » ou « littéraire »,mais le nouvel outil s’avéra rapidement indispensable pour la sauvegarde et la transmission tant des mythes que des savoirs de l’antique civilisation du sud de la Mésopotamie.Bien après que Sumer ait disparu, non seulement son écriture perdura mais les grands récits d’origines qu’elle avait permis de préserver et de transmettre continuèrent d’infuencer l’ensemble de la littérature du Proche-Orient ancien et bien au-delà par le truchement de la Bible vétérotestamentaire. Ainsi que l’écrivait Samuel Noah Kramer, L’Histoire commence à Sumer… Cette simple constatation pose la question des liens qui unissent le savoir et l’écrit dans une société.

Renseignements : 05.49.55.97.19 mediatheque@liguge.fr

Conférence du cycle Lieux de savoir organisé en partenariat avec la ville de Ligugé.

Toutes les dates

22 septembre 2011 Salle Jean Monnet : 86240 Ligugé, France
19 h 45 -> 21 h 00
15 décembre 2011 Salle Jean Monnet : 86240 Ligugé, France
19 h 30 -> 20 h 45
 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.