L’Univers de l’extrême révélé par l’observatoire en rayons X – Athena

Modalités d'accès
Accès libre

Conférence de Didier Barret, directeur de recherche au CNRS.

Trous noirs, galaxies, amas de galaxies, supernovae, autant d’objets qui sont des sites des processus physiques les plus extrêmes observables dans l’Univers (rayonnement de haute énergie en X et au-delà, matière à densité supérieure à la densité nucléaire, fusion de galaxies et coalescence de trous noirs, explosions d’étoiles, accélération de matière à des vitesses relativistes, …). L’agence spatiale européenne vient de sélectionner l’observatoire spatial Athena, justement dans le but d’étudier l’Univers de l’extrême. Cet observatoire fonctionnera dans le domaine des rayons X. Il permettra ainsi de radiographier l’Univers jusqu’à son enfance des plus tourmentées. La France s’apprête à jouer un rôle majeur dans l’implémentation d’Athena. Je présenterai les objectifs scientifiques d’Athena, et plus particulièrement l’instrument qui sera placé sous la responsabilité du Centre National d’Etudes Spatiales et de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie: le X-ray Integral Field Unit. Je présenterai comment cet instrument révolutionnaire (spectromètre X 3D) va nous révéler dans les moindres détails la physique de l’extrême: physique indispensable pour comprendre l’origine et l’évolution de l’Univers jusqu’à aujourd’hui.

Toutes les dates

11 octobre 2014
20 h 30 -> 22 h 00
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.