En route avec la Grand Font pour de nouvelles mobilités

Actualisé le 10 janvier 2014 à 16 h 05.

Le Centre social de la Grand Font à Angoulême et l’Espace Mendès France de Poitiers réalisent une mallette pédagogique sur les nouvelles pratiques de mobilité, qui permettra de les partager, de communiquer et d’informer la population sur cette thématique.

Les bénévoles du CAJ en sont persuadés, il faut changer !

Le climat va changer, nous devrions tous être conscients de cela, sans avoir à l’expliquer !! Connaissant relativement bien leur ville, ces habitants se déplacent autrement qu’en voiture avec efficacité. Ils ont une véritable expertise des trajets efficaces. Et se déplacer, c’est du temps : Les mères de famille le valorisent par des temps d’échanges avec leurs enfants et privilégient donc la sécurité de la voiture..

Si le changement est inévitable, nos habitudes sont difficiles à modifier. La mobilité est très dépendante des rythmes de la société et des accès à la ville qui conditionnent nos modes de déplacement. Ce qui peut nous faire changer ? Outre l’augmentation du prix des carburants, les habitants sont unanimes : préserver sa santé et se sentir bien dans son moyen de transport.

Après avoir fait le bilan des services et des possibilités auxquelles ils accédaient depuis leur quartier, les bénévoles ont accueilli Vélocité de l’Angoumois et ont commencé à imaginer cinq parcours autour des thématiques qu’ils avaient définis. Dans ces parcours on trouvera à chaque fois trois moteurs : une surprise, un jeu autour du voyage, une animation scientifique autour de la santé, des plantes, ou de l’énergie, bref autour des différents aspects de la mobilité.

Une première démonstration des animations a été proposée au CAJ à l’occasion de la Fête de la Science 2013. Deux ateliers sur la façon de se repérer et sur les agrocarburants ont été présentés. Une bataille d’arguments entre des mères de famille et des adolescents a aussi été organisée au collège Marguerite de Valois en collaboration avec le CAJ La Grand Font et le réseau de la ligue d’improvisation théâtrale : la science c’est aussi s’expliquer et confronter ses arguments entre vie quotidienne et science.

Cette mallette pédagogique sera conçue pour mobiliser largement les associations locales, les habitants des quartiers et les acteurs de la communauté scientifique. Elle sera proposée à l’itinérance aux quartiers de l’agglomération angoumoisine. On pourra aussi l’adapter aux problématiques de déplacement des collectivités qui en auraient le besoin.

 

Publié par Site par défaut

Chargée de mission Deux-Sèvres & Vienne. Plateforme Créativité et territoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.