Sortie de L’Actualité Poitou-Charentes n°111

Actualisé le 28 janvier 2016 à 16 h 25.

Le numéro 111 de L’Actualité Poitou-Charentes, la revue trimestrielle éditée par l’Espace Mendès France vient de paraître.

[button href= »http://emf.fr/publication/actualite111/ »]Sommaire détaillé et vente en ligne de ce numéro [/button]

Édito

La science en train de se faire : c’est le cœur de la ligne éditoriale de L’Actualité Poitou-Charentes depuis bientôt trente ans. «Rien n’est prouvé qui ne dure», disait Camus. La revue va là où se bâtit la connaissance grâce à une relation de connaissance, sans cesse renouvelée, avec le monde de la recherche, ici et ailleurs. Pas de frontières dans ce domaine. Ainsi la création d’une nouvelle région qui englobe le Poitou-Charentes, le Limousin et l’Aquitaine offre davantage de terrains d’échange entre la recherche et les questionnements des territoires, là où nous vivons. Plus que jamais, à l’heure de la globalisation, le respect des interrogations micro-locales demeure indispensable.

Quand on observe la géographie historique de l’Aquitaine, on constate nombre de traits communs dans des espaces complexes, aux contours aléatoires et toujours en mouvement. Le Moyen Âge vient ici en apporter la démonstration. Si historiquement, ces frontières ont le plus souvent évolué de manière belliqueuse, tel n’est pas le cas aujourd’hui. Néanmoins ces changements doivent être analysés, critiqués, expliqués pour permettre de comprendre, d’intégrer et de faire évoluer. Dans ce schéma complexe, pour sortir des à peu près, la parole des scientifiques – sans oublier les sciences humaines bien sûr – reste irremplaçable.

C’est la spécificité de L’Actualité qui ne se contente pas de décrire l’existant, l’environnement, le patrimoine, mais plutôt de les décortiquer afinn d’en montrer la complexité et les lignes de force, voire de produire une méthode pour les appréhender. Les représentations fabriquent des attitudes et des postures qui peuvent être sources de blocages. Reste à les faire évoluer. Cela passe parfois par des sentiers inhabituels. De l’art de cultiver la curiosité.

Didier Moreau

 

Publié par administrateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.