Exposition « Les vies brisées du Rana Plaza » de Jean-François Fort

Actualisé le 3 février 2017 à 16 h 25.

Dans le cadre du festival Filmer le travail, du 10 au 19 février 2017, l’exposition de photographies Les vies brisées du Rana Plaza de Jean-François Fort est présentée place du Maréchal Leclerc à Poitiers du 1er au 28 février.

Le 24 avril 2013, à Savar dans la banlieue de Dhaka au Bangladesh, un immeuble de 7 étages s’effondre sur des employés du textile, faisant au moins 1 138 morts et encore plus de blessés. Près de 100 corps ne seront jamais retrouvés. Dans cette construction initialement prévue pour 5 étages, travaillent ce jour là plus de 3000 personnes. Pourtant, depuis la veille, cet édifice présente de nombreux signes de faiblesse et le matin du 24 les employés refusent de reprendre le travail mais menacés de non paiement des salaires et de licenciement chacun regagne son poste… Il leur faut honorer les commandes de grandes enseignes occidentales. Pour moins de 2 € par jour, ils fabriquent nos vêtements. Même au Bangladesh, un tel salaire ne permet que de survivre.

Deux ans et demi après la catastrophe, le photographe Jean-François Fort a voulu savoir ce qu’étaient devenus les survivants. Avec l’aide de l’association Bangladaise « GK » et de son soutien français, il a pu retrouver, photographier et interviewer, une centaine de ces victimes.

En partenariat avec GK Savar, Comité Français de Soutien à GK Savar, Ville de Poitiers, Espace Mendès France et Studio Ludo.

Cette exposition a fait l’objet d’un catalogue bilingue de 32 pages édité par le pôle éditorial de l’Espace Mendès France, pendant la durée de l’exposition, il est en vente au prix de 8€ dans les librairie du centre ville à Poitiers : La Belle Aventure, La Bruyère Vagabonde et Gibert Joseph. Il est aussi disponible à la vente en ligne.

Site de Jean-François Fort

Filmer le travail

 

Publié par Justine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.