La Lune rose

Séquence d’un lever de Lune par Guillaume Cannat

Plusieurs messages sur les réseaux sociaux annoncent pour ce 11 avril une Lune rose avec en commentaire « événement très important à observer ». Je devrais me réjouir de cet engouement, malheureusement, je crains qu’il y ait beaucoup de déception.

C’est une très vielle tradition, qui doit remonter à l’époque où l’on mesurait le temps à l’aide de la lune, de nommer, chaque mois, les lunaisons d’un nom différent. Avec par exemple la lunaison de juin : la lune de miel (correspondant aux premières récoltes de miel mais aussi à Junon (juin) déesse des mariages).

En France, la première lune du printemps est appelée la Lune rousse. Cependant, ce nom n’a rien n’a voir avec la couleur mais au fait que les nuits au début du printemps sont souvent très fraîches et que les gelées brûlent les jeunes pousses. Cette Lune rousse, a été traduite (ou bien associée) à Pink Moon en anglais. Ce rose ne vient pas de la couleur de la lune mais plutôt de la couleur des fleurs de certains arbres fruitiers en floraison actuellement.

La couleur orangée que prendra la Pleine Lune à son lever est due à la diffusion de la lumière dans l’atmosphère et elle est valable pour tous les levers (mais aussi pour les couchers) de la Lune lorsque le ciel est suffisamment sombre pour voir ce phénomène. Tous les levers de Pleine lune sont plutôt jaune orangé.

Bonnes observations

 

Publié par Eric Chapelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *