Les expos « Tous Humains » et « Biosphère 2.0.3.0 » portées par l’Unesco

La pensée de Edgar Morin est mise en action via la méthode et les supports multiples que Espace Mendès France décline depuis 15 ans sur les thèmes les plus divers : environnement, santé, éducation, climat, etc. Ce sont autant d’enjeux qui sont abordés pour une diversité de publics.  Ces approches ont été présentées à Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO le 4 septembre en présence de Edgar Morin qui a toujours fait de l’Espace Mendès France son « bouillon de culture ».

Le bureau Unesco de Montevideo avec Luis Carrizo se propose d’être plate-forme d interface avec l’Amérique du Sud et les Caraïbes pour les approches de médiation produite par l’EMF. Un accord allant dans ce sens sera signé prochainement avec l’exposition « Tous Humains » et celle préparée pour la COP25 « Tous Humains »en partenariat avec le Pacte Mondial des Jeunes pour le Climat dirigé depuis 2014 par Alfredo Pena Vega. A cela viennent s’ajouter les actions menées autour de « Femmes et Sciences », des questions d’éducation et d’éthique à l’ère du numérique, ainsi que des approches débattues en public sur la question des violences dans nos sociétés contemporaines. Elles entrent dans les projets de l’UNESCO et sont depuis de nombreuses années présentées et mises en débat à Poitiers et en région Nouvelle-Aquitaine.

Un programme de 3 ans est à venir et le projet de présentation des diverses expositions au siège de l’UNESCO en cours de finalisation.

Didier Moreau, directeur général de l’Espace Mendès France.

 

Publié par administrateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *