L’EMF partenaire des journées Omeka 2020 à Nancy les 13 et 14 octobre

Publié lundi 12 octobre 2020.

Omeka est devenu un des principaux outils libre d’édition et de valorisation de corpus, de fonds, d’archives et de bibliothèques numériques. Depuis 12 ans (la première version a été publiée en février 2008), son usage s’est diffusé au sein des projets de recherche, des laboratoires, des bibliothèques, des institutions culturelles et des sociétés savantes. Autour, s’est développé un véritable écosystème de pratiques, de services et de développements qui seront abordés lors de deux journées d’études Omeka — Projets scientifiques, culturels et/ou documentaires qui se déroulent à Nancy les 1″ et 14 octobre 2020.

Ces journées s’inscrivent à la suite de deux initiatives : Projets scientifiques utilisant Omeka. Nouveaux usages d’éditions et de valorisation des fonds, archives et corpus scientifiques proposée par l’Université PSL le 13 juin 2016 à l’ENS de Paris et Zotero & Omeka — des outils pour les humanités numériques, co-organisée par l’Espace Mendès France et l’école doctorale « Humanités » de l’université de Poitiers le 16 janvier 2019 à Poitiers.  Les journées alterneront des conférences, des retours d’expériences et des tables rondes. Différents temps de discussion autour de posters permettront de partager expériences, d’échanger idées et opportunités. Elles sont organisées par les animateurs du site omeka.fr avec le soutien des Archives Henri-Poincaré (via le projet OLKi), de la MSH Lorraine et l’Inist ; et en partenariat avec Thalim (CNRS / ENS / Paris 3) et l’Espace Mendès France (Poitiers).

L’Espace Mendès France y présentera le projet Horae Pictavenses qui associe humanités numérique, sciences de l’ingénieur du public et du privé pour exposer et analyser les images numérisées des livres d’heures et manuscrits liturgiques du Moyen Âge. Horae Pictavenses est hébergé sur Omeka S et rend les images interopérables grâce au protocole IIIF. L’objectif principale est d’améliorer les techniques de traitement automatique de documents pour produire des transcriptions textuelle et des classements des ressources (pages, illustrations, décorations, etc.). C’est une projet Biblissima porté par la Médiathèque François-Mitterrand du Grand Poitiers en partenariat avec l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS), la société Teklia et Espace Mendes France, centre de culture scientifique, technique et industrielle.

 

Omeka est un logiciel libre de publication web spécialisé dans l’édition de contenus et de gestion de bibliothèque numérique. Son développement est assuré par le Roy Rosenzweig Center for History and New Media, George Mason University avec la collaboration d’une communauté de développeurs et d’utilisateurs venant de l’informatique, des bibliothèques, des musées et des sciences humaines. Il se situe au croisement de différents besoins : système de gestion de contenus (CMS), gestion de collections et gestion d’archives numériques. Son objectif essentiel est de permettre aux utilisateurs de se concentrer sur le contenu, sur l’interprétation et la médiation plutôt que sur la technique.

Omeka S est une nouvelle version qui vient compléter plutôt que remplacer Omeka Classic ; selon les concepteurs, Omeka Classic est plutôt vers les projets de chercheurs et d’enseignants ; Omeka S est plus destiné aux institutions qui gèrent plusieurs sites à partir d’un fond commun et qui souhaitent publier des données liées au sens du web sémantique.

 

Publié par administrateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.