Parution du n°84 de L’Actualité Poitou-Charentes

Publié mardi 14 avril 2009.

Etrange coïncidence entre le bicentenaire Darwin, dont la théorie a été souvent galvaudée notamment pour expliquer le fonctionnement des sociétés humaines, et l’actuelle crise mondiale. Paradoxalement ce sont les «gros» qui sont menacés en premier. Dans ce contexte, l’évolution, l’adaptation, la loi du plus fort constituent une approche simpliste, désormais caducs.

A un moment où ceux qui commentent la crise sont ceux-là même qui en ont été les acteurs, la parole des experts risque encore plus qu’auparavant d’être démonétisée. C’est pourquoi, ce dossier de L’Actualité bâti sur la crise fait appel à des jeunes chercheurs qui apportent explications et commentaires sous des angles particuliers et inattendus. L’histoire et le droit viennent éclairer les analyses. Mais aussi l’imagination et la fiction dont Alberto Manguel nous montre qu’elles avaient anticipé sur les errements des mécaniques sociales et économiques récentes.

Dans ce contexte, la créativité et l’innovation au plan régional créent les conditions d’une résistance et d’un rebond. Comme le prouvent les laboratoires de recherche en science de la vie et science pour l’ingénieur à l’honneur dans cette édition.

Si la vie universitaire est perturbée en ce moment, c’est par un mouvement dont l’ampleur et la radicalité sont à la hauteur du sentiment d’incompréhension, voire de mépris, qui existe entre le monde des décideurs et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’histoire a déjà connu des moments similaires où il a fallu composer avec le passé et investir dans des voies nouvelles. C’est une occasion unique de reformuler notre identité en s’appuyant sur nos spécificités.

Didier Moreau

actu84une

 

Publié par patrick rivault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.