La machine d’Anticythère

Actualisé le 18 mars 2021 à 14 h 38.

Cette reconstitution de la machine d’Anticythère a été réalisée en 2013 par des jeunes des collèges d’Isle-Jourdain et Chauvigny (86).
La machine d’Anticythère est un mécanisme de bronze comprenant des dizaines de roues dentées.
Les fragments ont été trouvés en 1901 près de l’île grecque d’Anticythère qui ont été datés vers 87 av. J.-C.
Son fonctionnement repose sur la rotation d’engrenages de tailles différentes entraînant des aiguilles indiquant la position des astres à un moment donné, mais utilisés pour prédire des éclipses de la Lune et du Soleil.
La machine d’Anticythère est le plus vieux mécanisme à engrenages connu. Ses fragments sont conservés au musée national archéologique d’Athènes.
Cette appareil n’a pas livré encore tous ses secrets et découvrez les dernières découvertes :

https://www.lefigaro.fr/culture/des-chercheurs-proposent-une-nouvelle-reconstitution-de-la-machine-grecque-d-anticythere-20210317

À lire sur Numerama : La mystérieuse machine d’Anticythère, vieille de 2 000 ans, montre le génie technique de la Grèce antique

Retrouvez la conférence de Yanis Bitsakis, chercheur, université d’Athènes :

Le mécanisme d’Anticythère

 

Publié par Eric Chapelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.