La recherche sur le cancer, connaissances et traitements du futur

Actualisé le 11 octobre 2012 à 21 h 37.

L’université de Poitiers et l’Espace Mendès France proposent un cycle de trois conférences sur le cancer en janvier, février et mars. Ces rendez-vous reprendront les définitions de la maladie, certaines généralités, tout en mettant l’accent en présence des chercheurs sur les travaux menés dans ce domaine à Poitiers.

“Je commence toujours mes cours sur la biologie du cancer par des chiffres épidémiologiques dont l’ampleur par rapport à ceux d’autres pathologies, pourtant plus médiatiques (sida, mucoviscidose), frappent particulièrement les étudiants”.  

Pour Marc Mesnil, professeur de physiologie à l’Université de Poitiers, les gens sont très demandeurs d’informations sur le cancer. Cette maladie présente le paradoxe d’être à la fois répandue -chacun de nous est touché de près ou de loin par la maladie- tout en demeurant méconnue, voire mystérieuse. “ Si le cancer était davantage compris, il serait peut-être moins redouté. C’est un des objectifs de ce cycle de conférences ”. En outre, les habitants de la Vienne ne savent pas forcément comment l’Université de Poitiers participe à la recherche sur le cancer. Cette recherche est clinique et appliquée au Centre hospitalier et universitaire (CHU) -le pôle régional de cancérologie y est d’ailleurs en cours de construction. Dans certains laboratoires de chimie de l’Université, les chercheurs tentent d’élaborer de nouvelles molécules anticancéreuses tandis que des équipes de biologie cherchent à comprendre certains des mécanismes fondamentaux du développement de la maladie. Ainsi, par exemple, Marc Mesnil, avec son équipe de recherche fondamentale, est intéressée par l’étude du rôle de la communication intercellulaire dans certaines étapes cruciales de la cancérogénèse, notamment des tumeurs cérébrales.

Qu’est-ce que le cancer, mardi 22 janvier à 20h30

Origine et propagation du cancer, mardi 5 février à 20h30

Les traitements anticancéreux de demain, mardi 4 mars à 20h30

 

Publié par tp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.