Le Conseil général des Deux-Sèvres a débuté la distribution de 5000 ordinateurs

Actualisé le 8 octobre 2009 à 15 h 21.

Afin de favoriser l’accès aux nouvelles technologies des familles de collégiens, le Conseil Général des Deux-Sèvres lance l’opération 5 000 micros. Une réponse alternative exemplaire à laquelle MAAF Assurances apporte son concours.

Actu4533Photo4334LargeVendredi 25 septembre, les premières familles bénéficiant du programme étaient invitées au collège Albert Camus à Frontenay Rohan-Rohan pour la remise des équipements en présence de Eric Gautier, président du Conseil général et de Etienne Couturier, directeur général délégué de MAAF Assurances.

Favoriser l’accès au numérique. C’est l’objectif visé par le programme 5000 micros lancé cette année par le Conseil général en partenariat avec l’entreprise MAAF Assurances.

L’idée est simple : MAAF Assurances fournit des unités centrales d’occasion, complétées par des écrans achetés par le Conseil général, qui participe également aux frais de connexion à Internet des familles de collégiens bénéficiaires d’une bourse départementale.

Les jours qui ont précédé cette remise officielle des ordinateurs, les familles bénéficiaires ont commencé la formation associée à cette dotation, avec le premier module dédié à la prise en mains. De manière symbolique, des mots de passe leur ont été remis sous enveloppe (pour les trois comptes utilisateurs prévus : parents, enfants et administrateur), ainsi qu’un guide d’utilisation et la « charte de l’utilisateur». Ces familles sont invitées à poursuivre leur initiation par d’autres modules, notamment ceux intitulés « modalités de connexion à Internet » et « sécurité des systèmes et des échanges ».

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet départemental « Deux-Sèvres autrement » pour lequel l’Espace Mendès France anime un conseil scientifique. Elle sera amenée à s’étendre au profit d’un plus large public (personnes âgées, handicapées ou en parcours d’insertion).

Cette initiative favorisant l’accès de tous à la société de la connaissance s’inscrit dans le cadre du projet départemental « Deux-Sèvres autrement ». Elle sera amenée à s’étendre au profit d’un plus large public (personnes âgées, handicapées ou en parcours d’insertion).

 

Publié par thierry pasquier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.