Appel à inscription pour les ateliers Play In C, du 13 au 20 mars

Actualisé le 22 mars 2010 à 11 h 59.

ATELIERS PLAY IN C

Musiciens, non-musiciens, venez jouer la célèbre pièce de Terry Riley, grâce aux pupitres interactifs constituant le dispositif de Play In C.

Entrée libre
Infos, réservations et inscriptions à l’Espace Mendès France (05 49 50 33 08)

sam 13 mars de 14h30 à 19h

  • Atelier ouvert aux musiciens (tous styles, tous niveaux) et non musiciens. Les musiciens sont engagés à venir avec leur instrument. (sessions de 1h30 adaptables à la demande).

lun 15, mar 16 et mer 17 mars

  • de 10h,  à 17h30 : Ateliers ouverts aux personnes en situation de handicap (sessions de 1h30 adaptables à la demande).
  • de 18h à 20h : Ateliers ouverts aux musiciens (tous styles, tous niveaux) et non musiciens pour un travail de répétition en vue de la présentation publique du sam 20 mars. Les musiciens sont engagés à venir avec leur instrument.

“ Play In C vise à conférer au In C de Terry Riley – partition considérée comme l’acte de naissance de la musique répétitive – une dimension interactive : un environnement constitué de pupitres équipés de capteurs permet au public de jouer les 53 cellules musicales qui composent l’œuvre. Nul doute que Terry Riley – qui avait jadis donné à In C, le sous-titre de “Village global pour pièce symphonique” – souscrira à une conception aussi partageuse de sa musique. ” Le projet présenté à Poitiers en collaboration avec l’association Klang (klang05.free.fr) – Cécile Guigny – sera orienté en direction des publics en situation de handicap, en relation avec la Ville de Poitiers, le CESMD, l’EESI et l’ADRAS.

et pour rappel,

sam 20 mars de 17h à 22h

REPRÉSENTATION PUBLIQUE ET PARTICIPATIVE

Au terme de cette semaine de découverte, les personnes ayant assisté aux ateliers sont invitées à participer à cette représentation avec leurs instruments de musique ou avec les pupitres interactifs. Viendront se joindre à cette aventure les publics souhaitant s’intégrer à ce village global musical…

 

Publié par thierry pasquier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.