L’oiseau descend d’un dinosaure à plumes : la preuve en Charente-Maritime

Actualisé le 20 août 2012 à 20 h 11.

Une équipe de chercheurs vient d’apporter la preuve scientifique de la filiation entre les oiseaux actuels et les dinosaures à plumes. Vincent Perrichot, Loïc Marion (laboratoire « Ecosystèmes, biodiversité, évolution », CNRS/Université de Rennes 1), Didier Néraudeau (« Géosciences Rennes », CNRS/Université de Rennes 1) et leurs collègues comblent ainsi une lacune majeure dans l’évolution animale.Plumes primitives découvertes dans l’ambre crétacé (100 000 millions d’années) des Charentes. © Vincent Perrichot / Didier Néraudeau CNRS
Plumes primitives découvertes dans l’ambre crétacé (100 000 millions d’années) des Charentes. © Vincent Perrichot / Didier Néraudeau CNRS.

Des fragments d’ambre, vieux de 100 millions d’années, extraits d’une carrière de Charente-Maritime et contenant des plumes fossiles : c’est à partir de cette découverte que Vincent Perrichot et Didier Néraudeau ont pu établir la filiation entre les oiseaux et les dinosaures.

Afin d’identifier l’oiseau à qui appartenaient ces plumes, les deux chercheurs ont collaboré avec Loïc Marion et Paul Tafforeau, ce dernier travaillant au synchrotron de Grenoble. L’équipe de chercheurs a pu ainsi montrer que les plumes ne provenaient pas d’un oiseau, au sens classique du terme, mais plutôt d’une espèce primitive proche des dinosaures bipèdes. Ils ont ainsi pu établir la preuve du passage des plumes primitives, de type duvet, aux plumes modernes. Ces dernières, munies d’un long rachis portant des barbes des deux côtés, ont permis aux oiseaux de voler.

Cette étude, publiée récemment, comble ainsi une lacune majeure dans l’évolution des plumes des dinosaures et des oiseaux.

Source : http://www.cnrs.fr/edd/communication/breves/loicmarion.htm

 

Publié par thierry pasquier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.