Concert Steve Reich pendant la biennale de « Figures de l’interactivité »

Actualisé le 20 août 2012 à 20 h 14.

le 17 novembre 2010 à 20h au Planétarium, accès libre – nombre de places limitées

Proposé par le Lieu Multiple Dans le cadre de la biennale « Figures de l’interactivité » organisée par l’EESI, concert de Steve Reich, musique, avec Ars Nova ensemble instrumental (4 musiciens) : Catherine Jacquet et Bénédicte Trotereau, violon, Alain Tresllet, alto, Isabelle Veyrier, violoncelle Xavier Bordelais, son

Ce concert met en lumière 2 œuvres majeures du compositeur Steve Reich, liées par la thématique de la mémoire : Violin Phase (pour violon et bande) et Different Trains (pour quatuor à cordes et bande).

Après des études avec Luciano Berio, Steve Reich s’intéresse en ethno-musicologue aux musiques de tambourinaires du Gana, parallèlement à des expérimentations sur des bandes magnétiques mises en boucle. Cela le mène à développer l’un des concepts centraux de la musique minimaliste : celui de “processus
graduel”. À travers une impitoyable mise en boucle de motifs courts, le compositeur soumet sa musique à une lente métamorphose. Légers décalages, lentes constructions ou déconstructions des rythmes, déphasages progressifs des voix : ces techniques sont utilisées tout au long de son parcours de compositeur, avec une habileté et une pureté d’inspiration sans faille.

Ce concert représente une expérience sensorielle singulière où les jeux de mémoire créent d’intrigants subterfuges pour nous entraîner dans une subtile illusion acoustique.

 

Publié par thierry pasquier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.