Concert Red Rails ce samedi à l’EMF

Actualisé le 20 août 2012 à 20 h 14.

Musique et création multimédia – Tarifs : 3,5 € / PT : 6€

Baltazar Montanaro-Nagy : violon ; Serge Ortega : régie son, spatialisation & effets sonores ; Tadahiko Yokogawa : MAO ; Renaud Vercey : création multimédia

RED RAILS.jpg

 

1 violoniste d’inspiration hongroise + 1 producteur japonais + 2 expérimentateurs son et image + 1 BD érotique = 1 live ovni & psychédélique.

Baltazar Montanaro-Nagy, violoniste aux influences multiples ‒ méditerranéennes et hongroises de par ses origines ‒ se passionne pour les sons et les bruits cachés de ce « si petit morceau de bois ». A deux pas de ses réflexions, il rencontre le japonais Tadahiko Yokogawa, maître en musique acousmatique et MAO, aimant lui aussi travailler la matière musicale, et désireux de tenter une exploration presque infinie des sons du violon. Red Rails est né… Rencontre organique et digitale d’un violon et d’un ordinateur.

Le jeu est simple : le violon est la source, il crée les mélodies et les ambiances. L’ordinateur enregistre, traite et réorganise la matière, en temps réel. Les deux artistes cherchent incessamment à se surprendre l’un l’autre en prenant le jeu comme processus d’improvisation. Un troisième complice, Serge Ortega, vient agrémenter cette conversation violon/ordinateur par des effets et samples, tout en travaillant finement la spatialisation des sons, ce qui donne une âme supplémentaire à l’ensemble.

Le projet se déploie sur scène avec la création multimédia de Renaud Vercey, reprenant pour trame les illustrations de la BD « Caresses Déraillées » réalisée par Baltazar Montanaro-Nagy.

Sortie de l’album Red Rails sous le label D-Fragment Music (Mekanik Kantatik, Sam Karpienia, Laurent Dewilde…) le 28 février 2011

http://www.myspace.com/redrailsproject

 

Publié par thierry pasquier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.