The Lucid Brain Integrative Project

Actualisé le 20 août 2012 à 20 h 15.

L’équipe du Lieu multiple est heureuse de vous inviter à la présentation publique de The Lucid Brain Integrative Project le Vendredi 15 avril 15 avril à 15h, sortie de résidence artistique (présentation courte+rencontre avec l’artiste), ainsi qu’à la première à 18h30 (entrée libre, mais réservation conseillée) (Durée : 60 mn).

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaires au sujet de cette création qui est soutenue par:
la Région Poitou-Charentes, le Conseil Général de la Vienne, et la ville de Châtellerault, de Brionne industrie.

Accueil en Résidence novembre 2010-avril 2011 : Zoprod, la Fausse compagnie, la Grange aux loups, le Lieu multiple/EMF.

The Lucid Brain Integrative Project

Jean-François Domingues : concepteur numérique ; Marie-Edith Leyssène : scénographe ; Emmanuel Reveneau : musicien

…Ce projet a pour but d’environner un multi-instrumentiste (guitare, basse, batterie, clavier, violoncelle, clarinette, voix, guimbardes, etc.) d’un dispositif électronique répondant aux besoins de la composition/improvisation/orchestration en temps réel, et d’une superstructure de surfaces modulaires de projection vidéo. Le tout devrait au final prendre la forme d’un « cube » de 3 m de côté avec un musicien hyperactif à l’intérieur, totalement autonome (si ce n’est du 220 volts) et susceptible d’être installé n’importe où.

Entrée libre sur réservation au 0549503308 (Espace Mendès France)l

REVENEAU.jpg

« Emmanuel Reveneau explore la création numérique à la façon du pygmée sa forêt sans bords, en traçant son chemin creux la tête pleine de grands mythes : la première et la seconde cybernétique, l’école de Canterbury, l’art total… Partant du principe que le cerveau humain reste le calculateur le plus puissant, chaque performance solo éprouve la réflexivité naturelle de l’improvisation multi-instrumentale acoustique à travers celle du couple corps-machine/loopers, avec pour objectif de constituer un système complet d’orchestration en temps réel. Le dispositif vidéo s’inspire de son côté d’une épistémologie personnelle à base de circularité, d’ironie et d’émergence cognitive »

http://allolabase.com/

 

Publié par thierry pasquier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.